Fenetres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1138 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BATIM ETUDES

Juillet 2007

Les 8 tableaux qui permettent de comprendre le marché de la fenêtre en France en 2006
Une étude réalisée par BATIM-ETUDES pour le compte des organisations professionnelles SNFA-SNFMI-UCMP-UFPVC

164, RUE DES FRERES FARMAN BP 401 – 78534 BUC CEDEX
TEL : 01.39.56.97.00 – FAX : 01.39.56.39.85
RC Versailles B 332 714 476 - Groupe AXIOME - S.A. AU CAPITAL DE 130000 €

NB : Il s’agit du marché de la fenêtre hors murs rideaux, vérandas et fenêtres de toit.

UN MARCHE IMPORTANT EN PROGRESSION SENSIBLE
Quantités et évolution - tous matériaux 2000
millions de fenêtres

2002
millions de fenêtres Evolution 2002 / 2000

2004
millions de fenêtres évolution 2004 / 2002

2006
millions de fenêtres évolution 2004 / 2002

Total France

9,5

10,20,3

7,6%

10,8 0,3

6,5%

12,5 0,5

15,1%

- dont importation

Source : Batim Etudes

Le marché français de la fenêtre progresse sur un rythme annuel de près de 8% sur la période 2004-2006. Une progression beaucoup plus rapide que sur la période 2000-2004. La part des importations représente approximativement 4% du marché. Le prix moyen d’une fenêtre en prix « fourniture seule –valeur vente fabricant » est de 335 euros HT. Ce même prix moyen est de 644 euros HT pour une fenêtre fournie posée.

UN MARCHE LARGEMENT DOMINE PAR LE PVC
Evolution - Matériau des fenêtres Bois PVC Aluminium Mixte Acier Total
9 464 10 183

2000 %

2002 %

2004 %

2006 %

Evolution 2004/2006 %

19,9 61,6 16,9 0,3

17,9 63,1 17,4 1,4

16,8 63,8 17,7 1,5 n.s
10 843

14,5 64,718,9 1,8 0,2
12 475

-0,1% +16,6% +22,9% +37,5% n.s +15,1%
Source : Batim Etudes

\Patricia\data\Paul\clef\note_de_synthèse_2007.doc

2

Sur l’ensemble de la période le 2000-2006 le bois est le grand perdant avec un recul de 5% en parts de marché. Il conserve une certaine stabilité en volume mais n’a pas profité du fort développement du marché de la fenêtre sur cette période. Tous lesautres matériaux profitent de la baisse du bois et progressent en parts de marché. Le PVC continue de dominer très largement le marché, même si sa progression en volume est légèrement inférieure à celles de l’aluminium et du « mixte » (essentiellement BOIS-ALU)

L’ESTIMATION EN VALEUR ACCROIT LA PART DE L’ALUMINIUM.
Valorisation du marché des fenêtres en % - France 2006 Bois PVC Aluminium MixteTotal
Valorisation en fourniture seule % % Volume

14 52 31 3 100

14 65 19 2 100
Source : Batim Etudes

L’estimation en valeur fourniture seule – vente fabricant - conduit à des parts de marché sensiblement différentes de celles constatées en volume. Le BOIS reste globalement stable autour de 14% Le MIXTE et L’ALUMINIUM font un bond en avant et passent respectivement de 2 et 19% à 3 et 31 %.Cela est la conséquence du fait que les fenêtres mixtes et aluminium ont une valeur – fourniture seule – vente fabricant supérieure de 60% à la moyenne du marché (en raison notamment de leur taille supérieure).

\Patricia\data\Paul\clef\note_de_synthèse_2007.doc

3

L ‘OSCILLO BATTANT EST UNE REALITE
Type d'ouverture des fenêtres en % à la française fixes oscillo-battants coulissante àgalandage soufflet ou abattant autres 2002 % 59% 5% 18% 10% 1% 3% 4% 2004 % 61% 5% 18% 12% 1% 2% 1% 2006 % 56% 5% 22% 12% 1% 2% 1%
Source : Batim Etudes

L’ouverture à la Française reste le standard malgré une baisse de sa part de marché entre 2004 et 2006. L’oscillo battant est une réalité encrée dans l’univers de la fenêtre en France avec un taux de pénétration de 22%. De telles fenêtres sonten PVC dans plus de 75% des cas. Il se fait en France un peu plus de 1,6 million de fenêtres coulissantes ou à galandage – types de fenêtres dans lequel l’aluminium est largement dominant (plus de 70%).

LA FORME RECTANGULAIRE EST OMNI PRESENTE et stable sur longue période
2002 % 94% 4% 3% 2004 % 94% 4% 2% 2006 % 93% 4% 2%
Source : Batim Etudes

Forme des fenêtres en % rectangulaires...
tracking img