Feria

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

I- Présentation générale 3

A-Feria 3

B-Les coridas 3

C-Les bodegas 3

D-Les bandas 3

II- Les ferias en France 4

A-Présentation 4

B-Arles 4

C-Nîmes 5

D-Bayonne 6

E-Dax 7

III-Les ferias en Espagne 11

A-Présentation 11

B-Pampelune 11C-Séville 17

IV-Information complémentaire 19

A-L'affluence 19

B-Chanson de Bayonne 20

I- Présentation générale

A-Feria

Une feria est une fête locale annuelle, en Espagne et dans le sud de la France, caractérisée par des corridas, des lâchers de taureaux dans les rues, des bodegas (bars en plein air ou en caves avec musiques festives) et des bandas. Le motfestayre (du gascon hestaire) désigne les fêtards des ferias.

B-Les coridas

La corrida est un combat entre un taureau et une ou plusieurs personnes se déroulant en public dans une arène selon des règles bien précises. La corrida est un rituel avec mise à mort ; le torero tente au péril de sa vie de manœuvrer élégamment un taureau et fait preuve de son courage en l'achevantproprement. La corrida se déroule principalement en Espagne et dans les pays américains hispanophones (Mexique en particulier) mais elle est également pratiquée dans le sud de la France et au Portugal.

C-Les bodegas

La bodega est un lieu de rencontre et de convivialité. Elle assure une animation, un service de bar tapas, de petite restauration.

D-Les bandas

Unebanda est un groupe habillé d'une chamarre, chargé d'entraîner les festayres de bar en bodéga lors des férias. Leur répertoire est fait de musiques d'origine navarraise, basque et landaise, parfois sud-américaine. Certaines bandas s'essayent à de la musique de variété mais avec modération. Une banda compte en moyenne 25 musiciens présents par sortie. Cela peut aller jusqu'à plus de 50. Des groupessimilaires mais en nombre réduit jouant un répertoire similaire et souvent venant d'Espagne sont appelés "txaranga". Ce sont les txaranga des peñas de San Fermin qui ont inspirés des jeunes dacquois qui ont ramené ce courant en France dans les années 1950.La magnificence des costumes et habits, ainsi que les cuivres, rappelle l'ambiance des anciennes fêtes traditionnelles, où l'on se retrouvait,dans la chaleur du groupe et où chacun pouvait partager sa joie, se ralliant sous la bannière des festivités.

II- Les ferias en France

A-Présentation

En France, le mot a souvent été utilisé pour nommer un cycle de courses de taureaux. Le Sud-Ouest et le Sud-Est, ont rapidement confondu feria taurine et fête. Les villes gasconnes ont organisé traditionnellement ce mouvementdepuis une quarantaine d'années. Ainsi, les Fêtes de Dax, dans les Landes, sont officiellement devenues la feria de Dax, rompant ainsi avec la tradition populaire. La popularité de ces fêtes et la médiatisation qui en a été faite ont favorisé la substitution du mot fêtes par celui de feria. Beaucoup de communes y compris celles qui n'organisent aucune course de taureaux - ont ainsi rebaptisé leursfestivités patronales, ferias. Et l'usage courant a suivi. Toutefois, à Mont-de-Marsan comme à Bayonne, la semaine festive estivale continue à s'intituler respectivement Fêtes de la Madeleine et Fêtes de Bayonne.

Certaines ferias de France sont très connues celles de Nîmes lors du week-end prolongé de la Pentecôte et celles des Vendanges au mois de septembre, celles d'Arles le week-endde Pâques et celle du Riz au mois de septembre, et de nombreuses autres, Béziers (vers le 15 août), Istres (au mois de juin), Saint-Martin de Crau (en avril), Alès (le week-end suivant l'Ascension).

B-Arles

a-Feria de pâques

La Feria pascale se tient chaque année en avril. Elle ouvre la saison tauromachique française et attire 500 000 visiteurs pour 50 000...
tracking img