Ferrari

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La stratégie marketing de Ferrari

Sommaire :

Introduction

I. Ferrari, la marque au cheval cabré !

1. Les modèles les plus marquants de la maison.
2. L’emblème du « CAVALLINO RAMPANTE ».

II. Ferrari, passion et rationalité !

1. Du marketing de preuve au marketing relationnel.
2. La fin des artisans.
3. Les années 90 : modernisation et reconquête sportiveConclusion


Introduction

Enzo Ferrari, alias Il Commendatore, est né à Modène le 18 février 1898. En 1908, son père l'emmène voir la Coppa Florio au nord de Bologne. Onze ans plus tard il participe, au volant d’une CMN à la course de côte Parme-Verceto, obtenant la 4ème place en catégorie 3l. C’est ainsi qu’il devient pilote de course automobile.
Au début, Enzo Ferrari créaune organisation dont le but principal était l'entretien des voitures de course de la clientèle d'Alfa Romeo et qui se consacrait aussi à la transformation et à la modification des voitures de la marque.
Au volant des Alfa Romeo Grand Prix, Ferrari avait gagné de nombreuses courses jusqu'en 1938, date à laquelle Alfa Romeo décide de confier ses voitures à ses propres pilotes. Ferrari quitte alorscette société pour fonder sa propre firme et, peu après, il construit deux modèles (les modèles 815) mais ne put leur donner son nom, car il était encore lié à Alfa Romeo.



I. Ferrari, la marque au cheval cabré !

1. Les modèles les plus marquants de la maison.

Mise en chantier au lendemain du second conflitmondial, la première Ferrari représente un projet ambitieux. Elle retient la noble architecture du moteur V12, laquelle caractérisera toute l'histoire de la marque. D'une cylindrée de 1,5 litre, la 125 S, dont la mécanique est signée Colombo, quitte l'usine en 1947. Confiée à Franco Cortese, elle court sur le circuit de Plaisance le 11 mai 1947. Deux semaines plus tard, le même pilote remporte à sonvolant le Grand Prix de Rome. C'est la première victoire Ferrari.
C’est en fait en reliant le nom de la marque aux victoires sur le circuit de course que Ferrari a gagnée en ampleur.

  
Ferrari 125 S 

La construction de modèles de route débute en 1948. Le premier d'entre eux est la 166 Sport
  
Ferrari 166 Spider Corsa 1948 
La première présence de Ferrari au salon de Paris fut en1949, où deux barquettes 166 MM Touring entourent un coupé 166 Inter (également Touring) sur le stand au cheval cabré. 
Machine de course destinée aux épreuves de Sport et présentée également au salon de Turin en mars 1949, la 166 MM porte le nom de la victoire remportée par Ferrari dans la prestigieuse course des Mille Milles. Sa carrosserie a été dessinée et réalisée par Touring dans un stylenouveau, qui sera largement copié. Elle va offrir à Ferrari sa première grande victoire internationale avec le triomphe de Luigi Chinetti et Lord Seldsdon aux 24 Heures du Mans de 1949.
  
Ferrari 166 MM / Ferrari 166 Inter 

La première Ferrari de route motorisée par le V12 de Lampredi est la 340 America (4,1 litres et 220 ch) dévoilée au salon de Paris de 1950. En ces années héroïques, lescarrosseries sont l'œuvre de plusieurs maisons comme Touring, Vignale, Ghia et Pininfarina. Ce n'est qu'à partir de 1960 que Pininfarina deviendra le partenaire privilégié de Maranello (le siège historique de Ferrari), les carrosseries étant réalisées par Scaglietti.
 
Ferrari 340 America 1951 
Sur toutes les pistes et les routes du globe, les Ferrari ont glané en un demi-siècle plus de 5000victoires significatives. Les plus célèbres sont les neuf succès aux 24 Heures du Mans (1949, 1954, 1958 et de 1960 à 1965), ainsi que les huit trophées remportés aux Mille Milles et les sept à la Targa Florio. Aux mains des plus grands pilotes, d'Alberto Ascari et Juan Manuel Fangio à Michael Schumacher en passant par Phil Hill, Wolfgang von Trips, Gilles Villeneuve, Niki Lauda et Alain Prost, les...
tracking img