Fespaco 2011

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1508 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fespaco 2011
« Et c’est parti pour la 22e édition !!! »
Le clap inaugural de la biennale du cinéma africain est intervenu le samedi 26 février 2011 à partir de 18h. C’est le stade du 04 août de Ouagadougou qui a accueilli la cérémonie d’ouverture riche en danse, en son et en lumière. La présente édition est placée sous le thème « cinéma africain et marchés »

S’il y a bel et bien une chosequ’il ne fallait pas se faire conter, c’est évidemment la cérémonie d’ouverture de la 22e édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. En effet, c’est une cuvette du stade du 04 août pleine à craquer qui a accueilli le cérémonial d’ouverture de cette cuvée 2011 du Fespaco, ponctué de discours et d’animations musicales. Au titre des interventions, Michel OUEDRAOGOdélégué général du Fespaco a souhaité d’abord le bienvenu à tous les festivaliers venus des 4 coins du monde. Il a également précisé que durant les 07 jours du festival (26 février au 05mars), 195 films dont 111 en compétitions officielles et 84 en hors compétitions, seront projetés dans 13 salles de la ville. Intervenant à la suite du délégué général, le ministre de la culture Philippe SAWADOGO asalué la tenue sans interruption du Fespaco depuis son institutionnalisation en 1972. Selon lui, cela « témoigne de la vitalité de notre cinéma et de ses acteurs ». Concernant le thème de cette année qui est « cinéma africain et marchés », le ministre a tenu à dire que les organisateurs, en choisissant cette thématique veulent d'une part répondre aux préoccupations des professionnels, maissurtout, rappeler encore une fois que le cinéma est une industrie. « L'Afrique vient de dépasser le milliard d'habitants, donc nous devons avoir nos propres images» a-t-il ajouté. Ces différentes allocutions ont été ponctuées par des prestations musicales de Sissao et du groupe Toofan du Togo. L’autre volet le plus attendu a été certainement le spectacle chorégraphique d’ouverture intitulé « jeunesseen songe ». Placé sous la direction artistique de Salia SANOU, cette représentation exécutée en 6 axes a été le lieu d’une projection dans le futur au nom d’une jeunesse africaine en quête d’un avenir meilleur. Mélange d’arts martiaux, de jeux équestres, de danses traditionnelles … tout y était, et pour cela plus de 300 acteurs ont été sollicité dans l’exécution de cette chorégraphie. Le clapinaugural, intervenu juste avant la représentation chorégraphique, a été donné par le premier ministre Tertius ZONGO. La cérémonie a été close par les traditionnels feux d’artifices riches en milles couleurs. Et comme l’a si bien dit le délégué général « Le fespaco 2011 ne se raconte pas, elle se vit».
En attendant le vote…
Et de 2 pour Missa HEBIE !!!
2e fiction long métrage du réalisateurburkinabè missa Hébié, en attendant le vote… est une adaptation du roman « en attendant le vote des bêtes sauvages » de l’écrivain feu Ahmadou kourouma. Cette fiction politique d’une durée de 100 mn se passe dans un pays imaginaire d’Afrique appelé république du Golfe. Après 21 ans de pouvoir absolu, le Maréchal Président Koyaga est victime d'un attentat. Il trouve alors refuge dans son village. Pourrécupérer la météorite de sa maman Nadjouma et le Saint Coran du marabout Bokano, une longue veillée est organisée en son honneur. Veillée au cours de la quelle, toute la vérité sera dite sur ses origines, sa dictature, ses mensonges et ses nombreux crimes et assassinats. Ce long récit purificatoire est nécessaire en vue des prochaines élections. Pendant cette même nuit, Dalméda, le chef desopposants, sera contraint de franchir la frontière pour échapper à la répression. En compagnie d'un camarade sympathisant et d'un journaliste, Dalméda témoignera de ses nombreuses années de lutte contre le régime dictatorial de Koyaga. Ce film évoque plusieurs thématiques liées à la vie de nos Etats dans la période post indépendance. En effet, coup d’états sanglant, pouvoir mystique de certains...
tracking img