Ffff

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (451 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Que deviennent les gagnants du loto, les brusques milliardaires de la nouvelle économie, les héritiers des grosses fortunes ? Sont-ils plus heureux qu’avant ? Il est désormais possible de répondreobjectivement à cette question grâce aux nombreuses enquêtes désormais disponibles, tant sur le mode de vie des nouveaux riches que sur l’évaluation de leur bien-être.
L’argent ne fait pas le bonheur,affirme le vieux dicton populaire. Ce à quoi Jules Renard – jamais avare d’un bon mot – rétorquait : « Si l’argent ne fait pas le bonheur : alors rendez-le ! » (Journal, 1906). Alexandre Vialatte qui,lui aussi, avait le sens de la formule, ajoutait : « L’argent ne fait pas le bonheur… Surtout quand on en manque. » On ne se lasse pas des maximes et autres aphorismes sur le sujet. La suivante estde Spike Milligan : « L’argent ne peut vous procurer le bonheur, mais il peut vous apporter une forme de misère plus plaisante. » L’humoriste britannique savait de quoi il parlait. Il avait connu lesuccès et l’argent grâce à ses nombreux shows, films et livres. Cela ne l’empêcha pas, toute sa vie durant, de souffrir de maniaco-dépression et de penchants suicidaires…
Au-delà des formulescanoniques et bons mots, que sait-on exactement des liens entre argent et bonheur ? Ne pourrait-on les étudier objectivement ? Puisque l’argent ...Que deviennent les gagnants du loto, les brusquesmilliardaires de la nouvelle économie, les héritiers des grosses fortunes ? Sont-ils plus heureux qu’avant ? Il est désormais possible de répondre objectivement à cette question grâce aux nombreuses enquêtesdésormais disponibles, tant sur le mode de vie des nouveaux riches que sur l’évaluation de leur bien-être.
L’argent ne fait pas le bonheur, affirme le vieux dicton populaire. Ce à quoi Jules Renard –jamais avare d’un bon mot – rétorquait : « Si l’argent ne fait pas le bonheur : alors rendez-le ! » (Journal, 1906). Alexandre Vialatte qui, lui aussi, avait le sens de la formule, ajoutait : «...
tracking img