Fggh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1527 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
STG STI Devoir maison1
Il semble que la diversité des cultures soit rarement apparue aux hommes pour ce qu'elle est : un phénomène naturel, résultant des rapports directs ou indirects entre les sociétés ; ils y ont plutôt vu une sorte de monstruosité ou de scandale. [...1
L'attitude la plus ancienne [...] consiste à répudier purement et simplement les formes culturelles : morales, religieuses,sociales, esthétiques, qui sont les plus éloignées de celles auxquelles nous nous identifions. [...]
Cette attitude de pensée, au nom de laquelle on rejette les « sauvages » (ou tous ceux qu'on choisit de considérer comme tels) hors de l'humanité, est justement l’attitude la plus marquante et la plus distinctive de ces sauvages mêmes. On sais, en effet, que la notion d'humanité, englobant, sansdistinction de race ou de civilisation toutes les formes de l'espèce humaine, est d'apparition fort tardive et d'expansion limitée.[...]
En refusant l'humanité à ceux qui apparaissent comme les plus «sauvage « barbares » de ses représentants, on ne fait que leur emprunter une de leurs attitudes : typiques. Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie. »
Claude Levi-Strauss
1Dégager l’idée principale de ce texte en expliquant les différents moments de son argumentation
2 Expliquez les phrases et expressions soulignées
3 La diversité des cultures s’oppose-t-elle à la notion d’humanité ?

Question 1

Ce texte a pour thème le rejet des cultures différentes. La thèse que défend Lévi-Strauss est que l’ethnocentrisme, l’attitude qui conduit à considérer tout cequi est étranger à notre culture comme barbare est une attitude elle-même primitive et barbare. En d’autres termes, le barbare n’est pas l’autre, l’étranger, celui qui est différent, le véritable barbare c’est celui qui au nom d’une différence dénie à l’autre son humanité.
Trois moments sont nécessaires à l’auteur pour argumenter cette thèse.
Dans un premier temps, qui va de « Il semble que ladiversité des cultures… » Jusqu’à « …celles auxquelles nous nous identifions » l’auteur explique que la diversité des cultures a le plus souvent semblé aux hommes scandaleuse, choquante et horrible. Or cette diversité est un phénomène naturel. Cela signifie que contrairement aux animaux qui sont tous semblables au sein d’une même espèce, les hommes se distinguent par des cultures différentes.Considérer ce fait naturel comme une monstruosité tient avant tout du fait que les normes de chaque culture sont intégrées quasiment inconsciemment par les individus au point qu’ils les pensent naturelles. La conséquence en est l’ethnocentrisme qui conduit a élever abusivement ces normes à l’absolu alors qu’elles ne sont que relatives. D’où le rejet de tout ce qui peut de près ou de loin semblerdifférent.
Cette attitude est la forme la plus primitive du rapport à l’autre. C’est le second temps de l’argumentation de l’auteur qui va de « cette attitude de pensée… » Jusqu’à « …expansion limitée ». la notion d’humanité, c'est-à-dire l’idée que les différences culturelles ethniques individuelles ne s’opposent pas à l’idée d’une unité du genre humain, est une idée récente. Elle est le résultatd’un effort de pensée et de civilisation. La notion d’humanité s’oppose directement à l’ethnocentrisme puisqu’elle conduit à reconnaître en l’autre au-delà des différences l’être humain qu’il est, au même titre que soi. Elle suppose l’effort d’aller au-delà de la tendance primaire à rejeter hors de l’humanité tout ce qui est différent.
Aussi, et c’est la conclusion qui apparaît dans le derniermoment du texte. Refuser l’humanité à ceux que l’on juge différents c’est avoir un comportement barbare. Au fond pour Lévi-Strauss le barbare est celui qui ne voit pas l’humanité de l’autre parce qu’il est trop primitif pour aller au-delà de ses préjugés ethnocentristes.

Question 2

la diversité des cultures : lorsqu’on emploie le mot « culture » au pluriel on désigne par là l’ensemble des...
tracking img