Fiche analytique bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1008 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA 1 : L’entrée de Duroy dans le roman : Première partie, chapitre I, du début à « moins vulgaire »
En quoi ce texte remplit-il son rôle d’incipit ?
Ou : Quel est l’horizon d’attente du lecteur au vu de cet incipit ?

Intro :
Le texte que nous allons étudier constitue l’incipit de Bel-Ami, roman réaliste publié par Maupassant en 1885. Il veut y décrire la société telle qu’elle est, sansl’idéaliser. Le romancier y présente immédiatement le héros éponyme, Bel-Ami, qui ne porte pas encore ce surnom mais qu’on appelle par son nom Georges Duroy. Celui-ci quitte un restaurant et marche dans les rues de Paris. Ce début de roman est plutôt dynamique.

[LECTURE]

?? : Nous allons voir en quoi ce texte remplit son rôle d’incipit.

I. Nous verrons d’abord que le cadre spatio-temporel estprésenté
II. Puis nous découvrons le personnage principal est un personnage séduisant.
III. Puis enfin nous verrons qu’ il est pauvre, souffre de manques

I. La présentation du cadre spatio-temporel :

- cadre spatial : L’action se déroule à Paris : beaucoup de noms propres. « Notre-dame de Lorette » (rue des prostituées de luxe), « Champs-Élysées », « Avenue du Bois deBoulogne », « la Madeleine », « Paris », « le Vaudeville » et « le café Américain » sont des lieux parisiens qu’il oppose à l’Algérie.

- Cadre temporel : Pas de date précise :

➢ on sait seulement qu’on est à la fin du mois, « le 28 juin » car il a des difficultés financières. Il doit choisir ses repas.

➢ On sait aussi à peu près à quelle époque on se situe : au 2nd Empire :« hussard », colonisation de l’Algérie, le Vaudeville, chapeau haut de forme.

➢ le reste est vague : l’action se déroule le soir et il fait chaud : « nuit étouffante », « soirées d’été où l’air manque dans Paris »

II. Un personnage principal  séduisant

- on connaît le nom du personnage dès le début « Georges Duroy »

- Son atout principal est son pouvoir de séduction : « un de cesregards de joli garçon, qui s'étendent comme des coups d'épervier » : métaphore qui désigne un filet, il est comparé à un chasseur : il est capable d’attraper toutes les femmes : quand il quitte le restaurant, toutes les femmes le regardent, quelque soit leur âge ou leur situation sociale :

« Les femmes avaient levé la tête vers lui, trois petites ouvrières, une maîtresse de musique entre deuxâges, mal peignée, négligée, coiffée d'un chapeau toujours poussiéreux et vêtue toujours d'une robe de travers, et deux bourgeoises avec leurs maris, habituées de cette gargote à prix fixe »

- Champ lexical de la séduction : « joli garçon », « chic de beau soldat », « une certaine élégance » « belle mine », « sa tournure galante », « bien fait »

Il est en quête d’amour, ou plutôt en quêted’une « rencontre amoureuse ». On devine que ce sera un des thèmes du roman car l’incipit doit introduire les thèmes principaux. On peut supposer qu’il va tomber amoureux : « il attendait aussi autre chose, d'autres baisers, moins vulgaires. » Mais c’est aussi un homme qui est commander par ses pulsions plus que par ses sentiments : « un désir aussi le travaillait », « La poche vide et le sangbouillant, il s'allumait au contact des rôdeuses ».

Personnage pas forcément très recommandable : « il ressemblait bien au mauvais sujet des romans populaires ». Le narrateur juge son personnage (focalisation zéro)i

III. Il est pauvre et souffre de manques

1. Ses difficultés financières

- on connaît son passé, ancien militaire : « ancien sous-officier », il marchait ainsi qu’autemps où il portait l’uniforme des hussards ». I est à présent à Paris sans argent.
- Ce manque d’argent a une influence directe sur :
• faim : il est obligé de choisir ses repas. « cela représentait deux dîners sans déjeuner ou « deux déjeuners sans dîner ». « il les connaissait trop les heures affamées de la fin du mois »
on voit qu’il calcule beaucoup. Il emploie beaucoup de...
tracking img