Fiche auteur de moraliste du 17eme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1704 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Edmond Rostand

Né : le 1er avril 1868 à Marseille
Mort : le 2 décembre 1918 à Paris 7e

Père : Eugène Rostand, économiste.
Mère : …

Etude : Edmond Rostand passe plus de vingt-deux ans à Luchon, qui lui inspire ses premières œuvres. Il y écrit notamment une pièce de théâtre en 1888, Le Gant rouge, et surtout un volume de poésie en 1890, Les Musardises. C'est dans cette station thermalequ'Edmond Rostand se lie d'amitié avec un homme de lettres luchonais, Henry de Gorsse avec lequel il partagea le goût pour la littérature.
Il poursuit ses études de droit à Paris, où il s'était inscrit au Barreau sans y exercer et, après avoir un temps pensé à la diplomatie, il décide de se consacrer à la poésie.
Dans le train pour Montréjeau, son père fait la rencontre de Madame Lee et de safille Rosemonde Gérard, et les invite à prendre le thé à la villa Julia. Edmond se marie le 8 avril 1890 avec cette dernière, poétesse elle aussi, dont Leconte de Lisle était le parrain, et Alexandre Dumas le tuteur.
Rosemonde et Edmond Rostand auront deux fils, Maurice, né en 1891, et Jean, né en 1894.
Il quitte Rosemonde en 1915 pour son dernier amour, l'actrice Mary Marquet.
Succès : EdmondRostand obtient son premier succès en 1894 avec Les Romanesques, pièce en vers présentée à la Comédie-Française. Dans les années 1910, il collabore à La Bonne Chanson, Revue du foyer, littéraire et musicale, dirigée par Théodore Botrel.
Après l'insuccès critique de Chantecler, Rostand ne fait plus jouer de nouvelles pièces. À partir de 1914, il s'implique fortement dans le soutien aux soldatsfrançais.
Œuvre Majeur : Cyrano de Bergerac
La première représentation de Cyrano de Bergerac, le 28 décembre 1897 à Paris, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, lui apporte la gloire. Pourtant, quelques minutes avant la pièce, Rostand pressent un fiasco et demande pardon à la troupe de l'avoir entraînée dans « cette effrayante aventure ».
La pièce venait à point pour rendre le moral à une Francetraumatisée par la perte de l'Alsace-Lorraine, à la suite de la guerre franco-prussienne de 1870, et, hantée depuis par l'humiliation et l'esprit de revanche.
Son héros démontre avec panache que l'on peut, dans l'adversité, garder la tête haute et faire preuve d'un très grand sens de l'honneur, avec la plus haute élévation d'âme. Aussi, dès l'entracte, la salle applaudit debout, et même un ministrevient le trouver dans les coulisses, décroche sa Légion d'honneur pour la lui agrafer, et s'explique : « Permettez-moi de prendre un peu d'avance. » Et, au baisser de rideau, le public d'applaudir à tout rompre, vingt minutes durant.

François de La Rochefoucauld

Né à Paris le 15 septembre 1613
Mort à Paris le 17 mars 1680

Père : François V, fais partie de la très haute bourgeoisie.
Mère: ??

Etude : Il néglige ses études jusqu’a ces 16 ans, pour s’engager dans l’armée. Son père na pas participé à son éducation, trop préoccupé a s’accorder les faveurs du roi.

Il eu de nombreuse amante, mais ce maria avec Andrée de Vivonne (ils auront huit enfants).

Expérience : L'engagement littéraire de La Rochefoucauld est directement lié à ses déceptions politiques et à sa viemondaine. La littérature constitue en effet, elle aussi, un pouvoir de remplacement et un moyen de séduire. L'œuvre de La Rochefoucauld est incontestablement influencée par la mode des salons. C'est une littérature de salons: elle emprunte ses formes et ses thèmes aux préoccupations qui y régnaient, aux jeux qui s'y déroulaient.

La grande œuvre qui a fait la réputation de La Rochefoucauld, ce sont lesMaximes. Il commence à y travailler en 1658, mais la première édition ne paraîtra qu'en 1664. Une fois encore, il s'inscrit dans la perspective du public des salons: il adopte le genre de la maxime qui a pour but d'exprimer une vérité de façon concise, paradoxale et brillante. Il se sert de ce moule plaisant pour développer une morale profonde et lucide.

Jean de La Fontaine

Née : le 8...
tracking img