Fiche connaissances ecrit 2 concours eps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE CONNAISSANCES E2 POUR ARGUMENTS

ESTIME DE SOI

L’estime de soi a un caractère subjectif.
La connaissance de soi : caractère objectif du soi.
Nos propositions peuvent avoir des effets pervers : il faut les prévoir.
Il est difficile d’avoir un réel impact ou du moins direct sur la configuration globale du soi.
Mais le soi peut aussi revêtir un aspect spécifique : dans les situationsd’apprentissage. En tant qu’enseignant on peut créer temporairement de la réussite (histoire de temporalité).

Le caractère de l’estime de soi est subjectif et on va donc essayer de passer à une connaissance de soi qui a un caractère objectif pour que nos élèves deviennent lucides qui est un des objectifs de l’EPS.
Mettre donc en place des situations épreuves/preuves et choix des activités(escalade). Mais ensuite permettre la réussite de tous en créant des espaces de réussite différents.
Pour éviter la résignation apprise ou l’impuissance apprise qui s’explique par des échecs répétés dans l’histoire du sujet et qui renvoie au sentiment de contrôlabilité de la situation d’apprentissage (on a l’impression de ne rien pouvoir contrôler).
Il va donc être impératif de mettre ces élèves enréussite.

Procédures pour travailler sur cette estime de soi :
1) Exemple de la course de demi fond (E2 TH6 : genre).
2) Procédure qui a un rapport avec la temporalité des acquisitions : leur faire prendre conscience des progrès autant quantitatif (t’as mieux participé) que qualitatif (t’as progressé).
3) Multiplier les critères de réussite pour que chacun s’y retrouve et ainsidédramatiser l’échec.
- Handball ; But : gagner.
- Ex : Tir : 1 pt si je cadre, 2 pts si le tir fait déplacer le gardien (lié au manque de force des filles) ; 3 points si but. Nous créons ainsi plusieurs possibilités de marquer des points et donc nous ouvrons différentes voies de réussite relatives.
- Ex de la CA : annoncer des contrats différenciés. Nbre de passes avant le tir. 3ou 4 passes correspond à une bonne CA ; 3,4 on valorise ; 5,6 un peu moins (3 dribbles max).

LA REPETITION

BERTSCH et LE SCANFF, « Les vertus de la répétition », Apprentissages moteurs et conditions d’apprentissage, 1995 :
La répétition qu’elle soit massée, distribuée, variable ou constante, cette dernière incarne « la condition sine qua none de tout apprentissage ».

Cette notioninterroge toujours l’enseignant qui doit la rendre acceptable par les élèves (durée des situations, temps forts et temps faibles) et qui doit très souvent organiser les groupes et l’espace afin que les élèves puissent pratiquer de façon suffisamment quantitative. C’est ainsi que les enseignants construisent de routines de fonctionnement.

Dans la revue EPS n°322 en 2006, Didier DELIGNIERES et CarolineTEULIER montrent à travers une expérimentation réalisée sur un simulateur de ski, que la performance des apprenants augmente progressivement pr atteindre son maximum au bout du 30ème essai. Mais ils montrent que la coordination se transforme seulement après le 150ème essai.
Or seule cette modification durable du comportement peut être considérée comme un apprentissage ou une acquisition motrice.Cette donnée expérimentale doit interroger les E d’EPS : l’amélioration de la performance ne doit pas être utilisée comme l’indicateur unique car si elle marque un progrès elle n’est pas indicative d’une modification durable de la motricité.

La répétition peut être massée (ou en bloc) lorsqu’il s’agit de reproduire dans des conditions semblables un nombre important de tentatives alors que larécupération inter-essais est courte.
Elle est considérée comme distribuée lorsque les temps de récupération inter-essais augmentent et atteignent au minimum le temps de pratique.
Elle est considérée comme variable lorsque le contexte de réalisation change entre les essais ou entre les séries d’essais (elle s’oppose dans ce cas à une répétition constante).

LES EMOTIONS

Marc DURAND,...
tracking img