Fiche crap services

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La vanille.

I. Histoire de la vanille.
La vanille est une orchidée qui semble avoir une origine fort ancienne. On sait que les Aztèques s'en servaient avant la découverte du nouveau monde sous le nom de "Tlilxochitl" (gousse noire). La légende raconte que Cortez, le conquérant du Mexique, prit pour la première fois avec son rival, l'empereur Montezuma, du chocolat parfumé à la vanille servidans des gobelets d'or. Malgré les précautions prises par les Aztèques pour garder secret le principe du parfum de ce breuvage, celui-ci fut découvert et dès le début du 16' siècle, des caravelles l'apportaient déjà en Espagne, parmi d'autres richesses. De la péninsule ibérique il gagna la France où il était très consommé en 1604.
En 1658, sous la plume de Piso on trouve pour la première fois leterme de vaynilla ou petite gousse, terme employé par les espagnols et c'est en 1703 que le père Plumier utilisa le nom de vanilla. La plante fut introduite définitivement en Europe par le jardinier anglais Philippe Miller. Les premières boutures arrivèrent à Paris en 1812 se développèrent mais ne donnèrent aucun fruit. En effet, la fécondation de la fleur se faisait naturellement au Mexique avecl'intervention d'insectes, les abeilles trigones et Mélipones qui butinent les fleurs, or cette abeille n'existe qu'en Amérique Latine, Le botaniste belge, Morren, s'inspirant des travaux sur la fructification des orchidées réussit à obtenir en 1836, la pollinisation du vanillier dans les serres du jardin botanique de Liège. Deux ans plus tard, Neumann, chef des serres du jardin du roi à Parisrépétait l'expérience.
Les organes sexuels de la plante sont séparés l'un de l'autre par une large membrane qui s'oppose à leur rapprochement. La vanille est donc une plante naturellement stérile. Un jeune esclave de la Réunion, Edmond ALBIUS qui travaillait comme jardinier dans une plantation où il aurait appris de son maître BELLIER la fécondation artificielle des citrouilles(Joffiat), eut l'idée deféconder la vanille en mettant en rapport les organes mâle et femelle de la vanille en 1861. Edmond ALBIUS venait d'enrichir une partie des colons de la Réunion et par la suite, les colons de Madagascar et des Comores. Jamais les "vanillards" de l'époque (ni d'aujourd'hui), sauf une minorité, ne reconnurent la découverte d'Edmond ALBIUS, certains essayèrent de l'attribuer à des blancs.
C'est dela Réunion que la vanille va se développer dans les autres îles de l'Océan Indien : Les Seychelles en 1866 puis Madagascar vers 1880. En 1924, Madagascar exportait 300 tonnes de vanille et, supplantant la production réunionnaise, en devint, le premier exportateur mondial. C'est à peu près à cette époque qu'arriva sur le marché la vanilline de synthèse, les cours vont chuter.

Aujourd'hui lavanille est devenue indispensable dans le domaine des arômes et parfums.

II. De la récolte à la production.
* Climat, sol, plantation :
La vanille est une liane fragile qui s'attache aux troncs des arbres, grâce à des crampons. Originaire des forêts chaudes et humides des régions tropicales, elle pousse à des températures variant entre 20 et 30°C. Les précipitations doivent être de plus de200 cm et réparties sur toute l'année. Ces conditions sont rencontrées entre les 20' parallèle Sud et Nord à une altitude maximum de 400 m. Les plantations recréent les conditions naturelles de développement de la vanille, un sol riche en humus, dans une zone ombragée (de 30 à 40%) où l'humidité ambiante est forte (80%) toute l'année. Cette plante craignant les excès d'eau, on choisit depréférence pour la cultiver des terrains pentus, où l'eau peut s'écouler ou des terrains bien drainés, dans une zone aérée, mais à l'abri du vent.

Les lianes sont soutenues par des tuteurs qui les protègent aussi contre le soleil et le vent, la préférence allant au gliricidia qui est une légumineuse dont les racines fixent l'azote de l'air. La vitesse de la croissance de la liane est relativement...
tracking img