Fiche culture et purin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2153 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
JOSS (LEWARDE)02/03/2008Concernant l'odeur du purin d'orties : en ajoutant à la préparation une bonne poignée de lithotamne ,l'odeur désagréable est nettement diminuée et le purin n'en est qu'amélioré. Le lithotamne est un "engrais" naturel d'algues marines récoltées dans la fosse marine des glénands

milou (olivet 45)01/11/2007Cette année j'ai eu des tomates magnifiques. Tous les jardiniersde mon entourage n'ont rien eu. Mon secret: Je plante les tomates mi avril dans du Biofumur(mélange de fumier de volailles de bovins de chevaux etc...)acheté chez mon pépiniériste par sac de 50 kg .Tous les 15 jours j'arrose au purin d'orties dilué à 15%.Tous les 15 jours je pulvérise les tomates à la bouillie bordelaise sans interruption jusqu'à fin août. J'ai eu plus de 10kg de tomates par pied.Décoction et purin de prêleLa prêle est une plante sauvage dont la décoction renforce les défenses des plantes et le purin s'avère être un excellent fongicide naturel contre les maladies cryptogamiques telles que mildiou, rouille, cloque, moniliose, tavelure...
Recommandez cet article   Apportez un commentaire   Envoyez cette fiche à un ami   Imprimez
Une bonne sauvagePrêleLa prêle deschamps (equisetum arvense) est une plante sauvage très ancienne, puisqu'on trouve sa trace dès le Carbonifère. Elle contient beaucoup de silice, élément qui améliore la résistance des cultures aux maladies.
Où la récolter ?On la trouve un peu partout dans la nature, sur les talus qui bordent les champs ou les jardins. Elle se plaît dans un sol plutôt acide.
Récoltez-la vers le mois de juin, encoupant ses tiges avec un couteau.
Culture au jardinSi vous souhaitez en disposer au jardin, ne la plantez jamais en pleine terre ! Elle se révèle en effet extrêmement envahissante, car elle se propage à la façon des bambous, par des rhizomes vigoureux, souterrains et donc invisibles... Prélevez un pied dans la nature ou achetez un plant en godet, et plantez-le dans un large pot ou un vieux regard enbéton qui lui conviendra à merveille.
La conserverAprès récolte, laissez-la sécher à l'air et plutôt à l'ombre. Vous pourrez alors la conserver à l'année dans un endroit sec, et en disposer lorsque nécessaire.
EmploiLa prêle possède un effet contre la plupart des maladies cryptogamiques :
oïdium,
mildiou,
cloque du pêcher,
tavelure
rouille,
monilia (taches noiressur le rosier),
fonte des semis...
Action préventiveElle peut être utilisée en préventif, en décoction, pour renforcer les défenses des plantes. Vous pouvez ainsi
l'incorporer au terreau de vos semis
arroser le sol lors des plantations ou des repiquages : cela le désinfecte tout en le revitalisant.
Traiter ensuite régulièrement (tous les 15j. environ) les cultures sensibles pourprolonger son action via l'absorption racinaire.
Action curativeEn curatif (faibles attaques), on utilise un purin de prêle, qui s'applique au moyen d'un pulvérisateur.
On peut le mélanger avec de l’extrait d'ortie, de consoude ou de fougère selon les besoins des plantes.
Préparation de la décoction Prenez 100 g de feuilles fraîches (ou 20 g de feuilles séchées)
Laissez macérer 24h dans 1Ld'eau de pluie
Faites bouillir 30 min. et laissez refroidir
Filtrez avec un filtre à café ou un vieux collant.
Cette préparation doit être diluée 10 fois avant emploi (1L de préparation pour 9L d'eau).
Préparation du purin de prêle 1 kg de feuilles fraîches (ou 150 g de plante sèche)
Laissez fermenter dans 10L d'eau de pluie pendant 2 semaines environ (la préparation est prêtelorsqu'il n'y a plus de bulles à la surface du liquide)
Filtrez et versez dans un bidon
Utilisez en pulvérisation en diluant le produit 10 fois.
Acheter dans le commerce
On trouve désormais en jardinerie des extraits de prêle vendu en bouteille, au rayon des produits "bio". 1L vous permet de préparer de 20 à 50L de pulvérisation.
Quelques conseils d'usagePour être efficace, ces...
tracking img