Fiche de la vie anterieure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1268 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche analytique de «LA VIE ANTÉRIEURE » de Charles Baudelaire :
Introduction :
En 1857, Baudelaire publie les Fleurs du Mal mais son recueil est accueilli par un procès et condamné pour «outrage à la morale publique et aux bonne mœurs» En 1861, il procède a une seconde publication dans laquelle il apporte une modification majeure: la section «tableau parisiens» en deuxième position.. «Lavie antérieure» , pièce numéro 12 de la section 1 est un sonnet en alexandrins. Baudelaire nous brosse le tableau d'un idéal qui reste miné par la douloureuse condition du poète.
Lecture du texte :
J'ai longtemps habité sous de vastes portiquesQue les soleils marins teignaient de mille feux,Et que leurs grands piliers, droits et majestueux,Rendaient pareils, le soir, aux grottesbasaltiques.Les houles, en roulant les images des cieux,Mêlaient d'une façon solennelle et mystiqueLes tout-puissants accords de leur riche musiqueAux couleurs du couchant reflété par mes yeux.C'est là que j'ai vécu dans les voluptés calmes,Au milieu de l'azur, des vagues, des splendeursEt des esclaves nus, tout imprégnés d'odeurs,Qui me rafraîchissaient le front avec des palmes,Et dont l'unique soin étaitd'approfondirLe secret douloureux qui me faisait languir.
Problématique de l'examinateur:« en quoi ce poème est il représentatif de l'idéal esthétique Baudelairien?»

Annonce de la démarche :
..
L'idéal Baudelairien.a) Univers sous l'angle de l'infini, de l'immensité, de plénitude.
b) Un lieu où le temps est aboli.
c)Le poète fusionne avec le monde.

II) Un idéal esthétique etvisuel.
a) Un idéal sous l'angle de la régularité : esthétique.
b)Renvoi aussi à un idéal spirituel.

III)Idéal miné.
a) Sonnet construit sur une série d'oppositions radicales.
b)Caractère énigmatique.
I) L'idéal Baudelairien.a) Univers sous l'angle de l'infini, de l'immensité, de plénitude.
-l'isotopie: vaste, grand puissant et -l'emploi massif du pluriel qui renvoie à une opulence,richesse... «splendeurs» -sous l'angle de la lumière : avec «soleils» ; -tout cela souligné par l'hyperbole «mille» démultipliant l'idée de chaleur.-Dans cet espace infini: tous les éléments sont en fusion : comme nous pouvons le voir avec l'oxymore : «feux marins» fusion «eau + ciel» v5 et terre+mer. -donc Dans l'idéal de plénitude Baudelaire mêle tous les éléments de façon symbiotique: «voluptéscalmes»-Cette atmosphère paisible est soulignée par l'allitération en [ou] et [l], [r] créant une sorte de melange des éléments
Ce paysage minéral est sous l'angle de la plénitude, de l'opulence...
b) Un lieu où le temps est aboli.
C'est un lieu de permanence de pérennité, stabilité. Comme le montre au vers 2 = «teignaient», «rendaient», «mêlaient», «rafraichissaient» avec l'emploi del'imparfait où s'installe une atmosphère de permanence, de stabilité.-En outre, le poème s'ouvre sur l'adverbe «longtemps» qui installe cette «durée». Cette idée de durabilité est employée par l'utilisation du gérondif «en roulant» et le participe passé fixe en quelque sorte l'action et donne le sentiment que nous somme dans un lieu où le temps est aboli.-L'emploi systématique des articles définismontre, renvoi à un monde d'évidence: «Les soleils marins», «Les houles», «les images»...
Donc c'est un monde où le poète s'épanouit...
c)Le poète fusionne avec le monde.
-Le poème s'ouvre par l'emploi des pronoms personnels «je»..repris par la tournure emphatique au vers9 «c'est là, que j'ai vécu».Il souligne la relation, la fusion, l'analogie avec le paysage avec l'expression passive au vers8«reflété par mes yeux». Le poète absorbe le paysage.-En outre nous avons une progression, la situation du poète dans le paysage s'approfondit: «sous», «la», «au milieu».Par ailleurs, Le tétramètre au vers 10 «Au milieu de l'azur, des vagues, des splendeurs» installe une certaine régularité.-Le poète met le concret et l'abstrait avec une gradation ce qui souligne la profonde harmonie du poète avec...
tracking img