Fiche de lecture ag et em rectifiée 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5835 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Apprendre ! , A.Giordan
Introduction à la pensée complexe, E.Morin



Année 2010/2011
SOMMAIRE

Biographie Edgar Morin 3
Introduction personnelle 4
Introduction 4
L’intelligence aveugle 5
Le dessin et le dessein complexe 6
7
La théorie de l’information 8
Conclusion 9
Biographie André Giordan10
11
Introduction personnelle 12
Introduction 13
Le modèle empirique 14
15
Le modèle de l’éducation Nationale 16
17
Le rôle du cerveau 18
Contraste et perturbations 19
Le rôle capital de l’enseignant éducateur 20
Conclusion 21
22





Biographie :
Edgar Morin de son vrai nomEdgar Nahoum est né à Paris le 8 juillet 1921, la perte de sa mère à l’âge de 10 ans va influencer toute sa vie.

Il étudie à la Sorbonne où il se lie avec le Parti communiste français, il sera licencié en histoire, géographie, ainsi qu’en droit.
Il joue un rôle actif dans la Résistance (politique) au cours de la Seconde Guerre mondiale où il rencontre notamment François Mitterrand.
Il adoptealors le pseudonyme de Morin, qu’il garde par la suite.
Cet auteur est un sociologue et un philosophe.
Il va consacrer une partie de sa vie dans la recherche d’une méthode apte à relever le défi de la complexité, il écrira le premier tome de "La méthode", "La nature de la nature", cinq autres tomes suivront.
 "La Vie de la Vie" (1980)
 "La Connaissance de la Connaissance" (1986)
 "LesIdées. Leur habitat, leur vie, leurs moeurs, leur organisation" (1991)
 "L'Humanité de l'Humanité. L'identité humaine" (2001).
 " Ethique"(2004).
Edgar Morin a écrit plusieurs ouvrages revenant sur son passé, dont Autocritique en 1959, Vidal et les siens sur son père en 1989 et Itinérance publié en 2006.

Edgar Morin est l'un des penseurs français les plus importants de son époque, directeur derecherches émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Son oeuvre multiple est commandée par le souci d'une connaissance ni mutilée ni cloisonnée, apte à saisir la complexité du réel, en respectant le singulier tout en l'insérant dans son ensemble.

Introduction personnelle
Lors de ma formation précédente en licence des sciences de l’éducation, j’ai étudié Edgar Morin pour lapremière fois à travers "Les sept savoirs nécessaire à l’éducation du futur".
Cette rencontre s’est avérée délicate, à la fois captivante et réservée.
A nouveau, je me retrouve confronté à cette ambivalence au devant de son œuvre : "Introduction à la pensée complexe"
En effet, les thématiques développés par l’auteur mettent en lumière des sujets qui préoccupent, stimulent la réflexion,provoquent des échanges suscitant l’intérêt individuel et collectif. Cependant son approche des éléments dans ses divers ouvrages est complexe à l’image du dogme qui le caractérise et de ce qu’il veut signifier à ses lecteurs.

Introduction :
Cet ouvrage semble être l’épilogue du cheminement de l’auteur, construit comme une conclusion, qui pourrait cependant faire état d’introduction à la façon dontEdgar Morin a inspiré ses recherches durant sa vie.
Son postulat étant de ne jamais isoler un "élément" de recherche de son contexte, de prendre en compte son "passé", son "présent", son "futur".
Edgar Morin incite le lecteur à prendre conscience que le regard qu’il porte sur le réel est relatif à sa base de références.
La démarche présente induit un danger, dans cette ouverture d’esprit,d’accepter d’affaiblir le capital connaissance pour ne pas se maintenir dans l’illusion.
En effet, la réalité diffère selon le positionnement de l’individu, que l’on retrouve dans un domaine plus subjectif dans (La caverne de Platon). De même que la corrélation de ses connaissances acquises, reconnues scientifiquement en termes de références solides, influe sur sa perception du réel « Il s’agit...
tracking img