Fiche de lecture "agir dans un monde incertain : essai sur la démocratie technique" écrit par michel callon, pierre lascoumes et yannick barthe, éditions du seuil, septembre 2001

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de Lecture
Agir dans un monde incertain, essai sur la démocratie technique, Michel Callon, Pierre Lascoumes et Yannick Barthe, éditions du Seuil, septembre 2001
Présentation des auteurs

Michel Callon est né en 1945 en France. Il est sociologue et ingénieur. En 1967, il devient professeur à l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris. La même année, il intègre le Centre deSociologie et de l’Innovation (CSI) en tant que chercheur. Le CSI est un laboratoire de recherche spécialisé en sciences sociales qui est rattaché au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Michel Callon a dirigé le CSI de 1982 à 1994. Il travaille principalement dans le domaine des Études des sciences et technologies. C’est d’ailleurs l'un des initiateurs, avec Bruno Latour, John Law etMadeleine Akrich de la Théorie de l'acteur-réseau appelée aussi sociologie de la traduction.

Au titre de ses autres activités, il a présidé la « Society for Social Studies of Science », communément appelée la « 4S » entre 1998 et 1999. C’est une association universitaire située au Département de sociologie de l'Université de la Louisiane qui réunit des chercheurs en études des sciences et destechnologies. Il est également membre du comité d'orientation de la revue « Cosmopolitiques ».

Michel Callon a été récompensé à deux reprises au titre de ses recherches. En 2002, il a reçu le « John Desmond Bernal Prize » de la « 4S » et en 2007, il obtient la médaille d'argent du CNRS.

En parallèle de son parcours professionnel, Robert Rochefort est l’auteur de plusieurs ouvrages reconnus.L’un de ses ouvrages de référence est Sociologie de la traduction : Textes fondateurs, qu’il a co-écrit avec Madeleine Akrich et Bruno Latour en 2006 et publié aux éditions des Mines Paris.

Pierre Lascoumes est un sociologue et juriste français, né en 1948. Diplômé en sociologie, en criminologie et également docteur en droit, il devient directeur de recherche au CNRS en 1978. Ses domaines deprédilection sont la sociologie du droit et de la justice, l’analyse des politiques publiques, des politiques environnementales et des politiques de lutte contre la délinquance financière.

Au titre de ses autres activités, il est enseignant dans le master « Politique et sociétés en Europe ». Il est membre des réseaux européens « Droit et société » et « Déviance et société ». Il est également l’undes animateurs du Centre Michel Foucault. Il a dirigé la section 40 du Comité national du CNRS de 2004 à 2008. Enfin, Il a été membre du jury d’agrégation en science politique en 2009.

Aujourd’hui, Pierre Lascoumes est directeur de recherche au Centre d’études européennes de Sciences Po (CEE). Il fait des recherches sur les origines et la mise en œuvre du règlement REACH (surveillance desproduits chimiques), ainsi que sur les évolutions récentes des politiques de développement durable et de ses institutions.

Pierre Lascoumes est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont l’un des plus connu est Le Capitalisme clandestin, l'illusoire régulation des places offshore, co-écrit avec Thierry Godefroy et publié aux éditions la Découverte en 2004.

Yannick Barthe est un sociologuefrançais. Il est chercheur au CNRS depuis 2001 et chercheur au CSI. Il enseigne la sociologie des controverses à l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris. Il travaille notamment sur les controverses sociotechniques et les politiques publiques relatives aux « risques collectifs ». Il s’est particulièrement intéressé aux problèmes qu’engendre le traitement des déchets nucléaires.

Yannick Bartheest par ailleurs membre du comité de rédaction de la revue « Politix », membre du groupe de travail « Mise à jour de l’expertise relative aux radiofréquences » de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail (AFSSET), membre du Conseil scientifique du Programme National de Recherche sur les Perturbateurs Endocriniens (PNRPE), membre de l’Association R2S (Réseau...
tracking img