Fiche de lecture bel-ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1688 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé BEL-AMI ( MAUPASSANT)



PREMIERE PARTIE



Chapitre 1 :Premiers succès sur le boulevard



Georges Duroy est un ancien sous-officier qui a gardé de son métier l'arrogance, une soif, un désir violent de réussir à Paris, quels qu'en soient les moyens. C'est un chasseur sur le boulevard, en quête de bonnes fortunes. La chance aidant, il rencontre Charles Forestier, un ami derégiment, rédacteur politique à La Vie Française. Ce journaliste arrivé - encore que malade - lui conseille de suivre sa propre voie car c'est par la presse, la grande, qu'on arrive à Paris. Forestier invite alors Duroy à dîner pour le lendemain : il rencontrera le Patron, M. Walter, ainsi que des journalistes et des femmes.

Chemin faisant, les deux compères arrivent aux portes desFolies-Bergères : on va assister - gratuitement - au spectacle. À la sortie, une fille, Rachel, remarque la prestance de Duroy et l'entraîne. Forestier, en connaisseur, constate : " Dis donc, mon vieux, sais-tu que tu as vraiment du succès auprès des femmes ? Il faut soigner ça. Ça peut te mener loin ” (P. 45).



Chapitre Il : un dîner important



Pénétré de sa valeur, tout à sa joie d'unepremière réussite, Duroy, qui a soigné sa tenue de soirée, se présente chez Forestier. Passées les premières timidités devant le patron de La Vie Française, il s'enhardit et raconte à sa manière la situation économique de l'Algérie et ses souvenirs d'Afrique.

L'évidente facilité du conteur appelle la curiosité autour d'un sujet mal connu. Et d'abord celle de trois femmes - Mme Forestier, Mme deMarelle, son amie, et Mme Walter, la femme du Patron - “ qui avaient les Yeux fixés sur lui ”. Une bonne soirée: trois femmes - sans compter la petite Laurine, fille de Mme de Marelle - l'admirent, et le Patron lui donne rendez-vous pour le lendemain, non sans lui avoir commandé “ une petite série fantaisiste sur l'Algérie ” (p. 56).



Chapitre III : une "collaboration réussie"



Duroyest rentré chez lui - une triste chambre dans un immeuble crasseux - et commence l'article promis. L'inspiration se fait attendre ; il rêve au pays natal, aux vieux parents normands qui “avaient voulu faire de leur fils un monsieur ” (P. 66-67) : il ne les décevra pas. Mais la plume le trahit et il doit se rendre auprès de Forestier pour lui expliquer ses difficultés. Toujours compréhensif,l'ami le pousse à rencontrer sa femme, elle-même journaliste de talent, experte en l'art d'écrire des chroniques.

Madame Forestier, énigmatique et sûre d'elle-même, écoute son récit algérien et montre à Duroy, médusé, comment on s'y prend pour offrir au public un papier qui l'intéresse. Très amicale, elle engage l'homme à rendre visite à Mme de Marelle cependant qu'arrive le comte de Vaudrec, “le meilleur et le plus intime de nos amis ” (p. 77), précise-t-elle. Duroy, gêné, s'efface.

À La Vie Française où il se rend plus tard, il s'étonne de trouver des femmes parmi les journalistes - une nouveauté dans la presse moderne - et commence à découvrir que tout est fait pour le paraître, pour l'apparence, pour le masque. Forestier le fait pénétrer dans le bureau de Walter qui confirmel'engagement de son nouveau collaborateur et lui demande de continuer sa série d'articles sur l'Algérie.



Chapitre IV : le faux pins



Duroy connaît la joie de lire “son ” article, le lendemain, dans La Vie Française. Il commence à s'initier aux besognes routinières du journal : Saint-Potin, un journaliste astucieux, lui explique comment faire un article sans se déranger, brosse unPortrait du Patron, “ un bon zig qui ne croit à rien et roule tout le monde ”, et du journal “ fondé […]pour soutenir ses opérations de bourse et ses entreprises de toute sorte , (P. 91). Quant à Madeleine Forestier, C'est “ une rouée, une fine mouche. C'est la maîtresse d'un vieux viveur nommé Vaudrec, le comte de Vaudrec, qui J'a dotée et mariée... ” (p, 92).

Ces premiers apprentissages...
tracking img