Fiche de lecture bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (737 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En une année à peine, entre l'été 1884 et le printemps 1885, Maupassant ébauche et termine ce roman. Il a mis sept longues années à écrire Une Vie mais il ne prend que quelques mois pour dévoiler aupublic une autre facette de sa plume. Après avoir découvert le nouvelliste, le romancier à la manière de Flaubert, voilà, avec Bel-Ami, un Maupassant presque zolien.

C'est surtout dans satechnique de composition que Bel-Ami ressemble à d'autres romans des Rougon-Macquart ; Comme Zola, Maupassant entend dévoiler les dessous d'une classe parisienne très précise, à savoir celle du journalisme. Ala différence de Zola, Maupassant n'aura pas besoin de passer des heures entières à accumuler des informations sur le milieu dont il désire nous confier les secrets. On se doute que tout ce que Zolanous dévoile dans Nana n'est pas du vécu... il faut du moins l'espérer. Pourtant les deux écrivains tendent à donner au lecteur l'effet de réel et ils mettent tout en œuvre pour entretenir lavraisemblance de leur récit. Mais Maupassant fait parfois fi de détails insignifiants pour emmener son lecteur directement au coeur de l'action, au coeur de la vie secrète du journalisme parisien au XIXèmesiècle.

Pour cela, il n'a besoin que de mettre un nom fictif sur un personnage romanesque, sorte de patchwork d'une part de la personnalité de plusieurs de ses contemporains. On peut ainsitrouver des similitudes entre une personne réelle et la figure de M. Walter (le juif que seule la fortune intéresse, directeur du journal La Voix Française), les différents écrivains du journal sontd'ailleurs logés à la même enseigne et chacun trouve un miroir dans la réalité.

Seul Georges Duroy semble bien être un personnage de roman. Diverses personnalités réelles l'ont inspiré pourtant, et soncréateur en premier lieu. Mais il garde un pouvoir que seul les personnages fictifs peuvent avoir. Il est parfois si méprisable qu'on a du mal à croire, en tant que lecteur, qu'il puisse avoir un...
tracking img