Fiche de lecture concise de "a l'ouest rien de nouveau"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1932 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Poussés par leurs professeurs, qui prétendent qu'ils sont "la jeunesse de fer", Paul Bäumer et ses amis s'engagent dans l'armée en 1914, comme la plupart des jeunes Allemands de leur âge, pour se retrouver sur le front de l'Ouest. La réalité des tranchées n'a rien à voir avec l'image grandiose et fabuleuse que leurs professeurs leur avaient donnée de la guerre.
Quand ils ne sont pas au front, lavie est calme. Les soldats ont de quoi manger et de quoi boire. Par contre, lorsqu'ils y sont, les provisions manquent. Les recrues ne sont pas assez formées et sont vites abattues, malgré les quelques conseils des Anciens. Les soldats rapatriés pour se faire opérer ne sont pas soignés correctement, les médecins étant débordés. L'horreur est telle, qu'ils refusent même, lors de leurs courtespermissions, d'évoquer à leurs proches la vie au front.

Ce livre, publié dans les années vingt en Allemagne, a provoqué la colère d'Hitler qui l'a interdit, considérant comme nocive cette critique acerbe de la guerre. Pour un lecteur francophone, il est intéressant et réconfortant de constater que de nombreux Allemands, comme Erich Maria Remarque, ne partageaient pas la fougue belliciste du Führer.Ce livre évoque surtout les conditions de vie des jeunes soldats, entre seize et vingt-cinq ans, qui ne devaient pas être bien différents de ceux "d'en face", les Français.

____________________________________________________________

__________

Erich Maria Remarque est un écrivain allemand né le 22
juin 1898 à Osnabrück et mort le 25 septembre 1970 à Locarno.
Fils d'un relieur,Remarque fait des études pour devenir instituteur lorsqu'il est appelé sous les drapeaux. Après la guerre, il exerce divers métiers : comptable, démarcheur, journaliste, rédacteur d'un journal sportif . C'est en 1929 que Remarque devient tout à coup célèbre, grâce à l'énorme succès remporté par son premier roman A l'Ouest rien de nouveau : traduit en vingt-cinq langues, l'ouvrage atteint en l'espace dedix-huit mois un tirage de 3,5 millions d'exemplaires !
Ses livres sont brûlés par les nazis (1933) et sa nationalité allemande lui est retirée. A partir de 1948, il réside alternativement à New York et en Suisse.
Bibliographie:
Remarque situe ses romans dans les moments sombres qui ont marqué l'histoire de sa génération :
-la Première Guerre mondiale (A l'ouest rien de nouveau),
-les débutsde la République de Weimar, Le chemin du retour (1931)
-la dépression économique et les années d'inflation, L'Obélisque noir (1956)
-l'émigration, Arc de triomphe (1946),

Résumé
Paul Baumer est un jeune homme âgé d’à peine 20 ans. A cause du « bourrage de crâne » exercé par l’un de ses professeurs, il s’engage dans l’armée allemande alors que la première guerre mondiale commence à peine. Ilcombat sous le drapeau allemand depuis deux ans. Avec lui, quelques camarades de classe et deux amis chers : Kropp et Kat.
Nous sommes en 1917, la guerre bat son plein. Dans les tranchées, les hommes vivent au milieu des bombardements, tenaillés par la peur de la mort. Les recrues tombent comme des mouches. Paul raconte ces jours de guerre, l'angoisse, les rêves, les doutes, les souffrances, lesrares instants de joie et la fraternité qui le lie à ses amis. C’est un témoignage réaliste sur la guerre avec tout ce qu’elle comporte d’atrocitées, d’espérance , de pertes et de tristesse. On suit son ascension dans une ambiance infernale jusqu’à ce que la guerre finisse.
Les personnages
Le personnage principal est le narrateur qui s’appelle Paul Bäumer, il vient de sortir de
l’école et a étérecruté par “bourrage de crâne” dans l’armée allemande. Il est au front comme le reste de ses amis. Plus jeune, il était insouciant et aimait la vie, mais maintenant, rien n’est plus comme avant à cause du front. Il n’est plus rempli de ses espérances de jeune de 20 ans, il a été rattrapé par la dure réalité de la guerre alors qu’il entrait dans l’âge où on aime la vie, où on nourrit ses...
tracking img