Fiche de lecture : daniel bizeul, avec ceux du fn, un sociologue au front national

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture :
Daniel Bizeul, Avec ceux du FN, un sociologue au front national.

Résumé :

La question de départ que se pose l’auteur concerne les mécanismes déployés par le parti afin d’obtenir l’adhésion d’une partie de la population malgré les condamnations à son encontre. Il va alors décrire le processus conduisant le FN à être une organisation de poids dans le paysagepolitique français, et quels types de personnes sont concernés. Il est aussi question de savoir comment les militants parviennent à garder une image positive d’eux alors qu’ils sont sujets à de violentes aversions du public. Daniel Bizeul cite alors les stratégies misent en place par les dirigeants pour « manipuler » l’opinion de ces partisans avec ce qu’il appelle une « propagande » résultat d’unvaste processus de communication interne. Selon lui, à partir de faits réels/d’exemples qu’ils détachent de leur contexte, ils trouvent des preuves et attestation de leurs idées tout en prétendant que chacun est libre d’établir sa propre interprétation. L’exemple le plus probant est de laisser entendre que les « malheurs » de la France dépendent de la « préférence étrangère », « guerre ethnique »et que les sympathisants ont pour mission de faire connaître le message autour d’eux.
Il fait alors le parallèle avec Becker, concept de « carrière déviante » du fait que les partisans s’ouvrent une voie en marge de l’opinion dominante alors que leurs idées sont controversées voire dénigrées. De ce fait, les militants doivent apprendre à se présenter afin de gagner l’intérêt du public et ne pasheurter la morale dominante ; ainsi ils doivent savoir mener un double jeu en jonglant avec le « mensonge » de leurs intentions réelles et une vie ordinaire. Mais pour l’auteur, il ne s’agit pas de traiter des sujets comme pathologiques mais plutôt des éléments constitutifs d’un système. Egalement, de l’hostilité générale envers le Fn, les militants en font une force, solidarité entre les membresqui se posent alors en victimes et incompris, subissant les affronts injustes de la société.
Un des éléments qui apparaît comme central d’après la description de Daniel Bizeul est « l’Entraide Nationale » qui est une association ayant pour but de distribuer des repas, vêtements pour SDF, ainsi que des sorties pour les plus défavorisés de la région parisienne. C’est pourtant un mouvement considérécomme secondaire voire mal perçu par les militants.
Ayant réussi à s’intégrer dans le paysage du FN, l’auteur obtient de nombreuses confessions et peut assister à des meetings et autres manifestations. Il va développer des relations plus proches avec certains des militants et va même rencontrer brièvement des dirigeants comme Le Pen. Un des acteurs clé dans son récit est le Pasteur Blanchard quilui a ouvert de nombreuses portes, lui faisant même comprendre qu’il pourrait avoir une place dans les rangs bien placés du FN s’il adhérait, chose que le Pasteur Blanchard ne comprenait pas tant d’années de côtoiement.

Un des phénomènes constitutifs du front national est l’usage de la rhétorique en ce qui concerne les catégories sociales pour rendre la réalité voulue par le FN plusmarquante et en montrant ainsi une vision plus positive du parti. L’auteur insiste sur le fait que le parti joue sur la tromperie et sait utiliser les images afin de répondre aux attaques. C’est ainsi que l’image des immigrés du Tiers Monde est utilisée pour les dénigrer, attester des problèmes qu’ils créent au sein de la société française, et les SDF et fils de Harkis sont ouvertement utiliséspour redorer l’image du FN, paraissant plus humain et patriotique. Tout cela résulte d’un calcul politique et médiatique, toujours selon Daniel Bizeul, permettant de donner l’image d’un FN plus social. Le Pasteur Blanchard a été intégré au FN par Le Pen, mais reste une figure relativement contestée car son action caritative est vue comme de nature éphémère. Il doit aussi faire face aux critiques...
tracking img