Fiche de lecture: enfance de nathalie sarraute

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture no. 1 – OE l’autobiographie

Enfance de Nathalie SARRAUTE (1900-1999) est une autobiographie spécifique qui consiste d’un assemblage des souvenirs de Sarraute jusqu‘à ses onze ans : la période de l’enfance de sa vie. Sarraute elle-même est considérée comme un des « nouveaux romanciers » grâce au style original de ses écrits. Les œuvres du nouveau roman mettent en questiontoutes les caractéristiques traditionnelles de leurs genres, un aspect que Enfance accomplit bien mais refute-le au même temps.

L’enfance de Sarraute était certainement celle d’un voyageur. Lors de la séparation de ses parents, elle fait constamment l’aller-retour entre sa mère à Paris, et son père à Ivanovo (Russie). Elle est trop jeune pour reconnaître l’instabilité de sa situation, mais laconsidère normale. Le lecteur suit ces quelques années lorsque Nathalie se rencontre avec des nouveaux personnages, souffre des maladies, reçoit des poupées, va en école et connaît la nouveauté d’une petite sœur. Tout ce qu’il apprend est évidemment vu par les yeux de l’enfant et porte un sens d’innocence et de legerté. Ses souvenirs sont mêlés chronologiquement pour tracer le voyage métaphorique aussique littéral de son enfance.

Plusieurs personnages sont introduits dans cette histoire, mais les suivants sont les principaux.
Natasha/Nathalie : L’héroïne de l’histoire, et aussi l’auteur.
Ilya Evseitch : Père de Natasha, un chimiste et souffre de la scarlatine. On a une perspective méliorative de lui, selon Natasha. Elle avait un bon rapport avec lui, et la plupart des souvenirs l’inclut.Mme Boretski : On ne connaît pas son prénom. La mère de Natasha, elle est écrivain. C’est vrai que Natasha l’aime beaucoup, mais ce qu’elle se rappelle le plus est son caractère autoritaire.
Vera : La nouvelle femme du père de Natasha, donc sa belle-mère. Elles ont une relation très tendue, et Natasha se compare alors avec Cendrillon.
Hélène/Lily : La fille de Vera, elle fait croire ses parentsque Natasha la maltraite. Elle n’est pas gentille du tout selon Natasha, puisqu’elle déchire son ours. Dès sa naissance, Natasha sent une aversion pour elle.

Dès l’incipit du livre, le lecteur remarque sur la structure bizarre du texte : il est en forme de dialogue. On découvre que les deux interlocuteurs sont l’auteur et aussi sa conscience critique, la partie d’elle-même qui remet en causetout ce qu’elle veut écrire.
Cela rend l’histoire beaucoup plus réelle pour le lecteur. Les autres autobiographies seraient normalement éditées ou reformulées selon les souhaits de l’éditeur, alors que Enfance a un air beaucoup plus brut. L’histoire est en effet structurée, mais avec une vraie sincerité de travail. On voit la lutte intérieure de l’auteur comme un processus de mémoire. Par exemple :« - Tu n’as pas commencé par essayer, en scrutant parmi tes chagrins…
- De retrouver un de mes chagrins ? Mais non, voyons, à quoi penses-tu ? Un vrai chagrin à moi ? » (p.208)
La narration est donc interne à deux niveaux : lorsque Sarraute raconte ses souvenirs, elle y plonge et reprend son point de vue jeune et innocent ; mais la narration hors-racontage se fait à l’interne de sa tête.

Leschéma narratif du livre a deux grandes parties : quand le lecteur est renvoyé au passé (les souvenirs), et puis quand il est revenu au présent du livre (les disputes entre Sarraute et sa conscience). La partie du souvenir est certainement chronologique, et serait plus « collée » si on évite le dialogue du présent. Ce dernier est forcement chronologique aussi, car sa conscience remarque sur lessouvenirs pendant qu’ils sont évoqués. Mais les deux sont finalement complémentaires ; l’œuvre ne serait pas si original sans l’un ou l’autre.

Même s’il n’est pas assez explicit, le pacte autobiographique est bien présent dans le projet de Sarraute. On peut réperer quelques éléments qui sont caractéristiques d’une autobiographie. La narration est en première personne de singulier, et le thème...
tracking img