Fiche de lecture extrait rousseau, diderot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes de J.J. Rousseau :

Ce texte fait l’éloge de l’homme sauvage (bon sauvage).

- Corps de l’homme comparéa un objet ou un outil.
Présence de questions rhétoriques.
Idée : le progrès affaiblirait l’homme sauvage (désavantage).
L’homme sauvage se suffit à lui-même, il est autosuffisantet est supérieur aux hommes civilisés.
Apologie du corps du sauvage, c’est un homme complet.
Assertions «tout», arguments d’autorités, concessions.
Nature stable, civilisésvivent dans un milieu inconstant, soumis à des passions (peur,violence).

-> Pour Rousseau, la vie sauvage possède une supériorité sur la vie civilisé car elle renforce l’autorité etdiminue la peur, le sauvage vit avec la nature.
L’homme civilisé est confronté à des passions (infériorité du monde civilisé).

Supplément au voyage de Bougainville de D. DiderotDiscours fictif et romanesque. Pamphlet

Les occidentaux ont brisé l’alliance entre les sauvages et la nature (triples condamnations par les Tahitiens).
Société : proche del’Etat de nature, communautarisme, pas de relations exclusives, pas de limites des libertés des Tahitiens.
Économie : propriétés communes des terres,droit à la paresse, société de plaisir(carpe diem).
Morale : recherche de plaisir simple et d’existence, vie de farniente.
Principe de réciprocité.
Les colons ont brisé les principes de communautés et ont introduit lapassion.

-> Diderot critique la violence de la colonisation par la réciprocité, les passions dangereuses et l’absence de fraternité. Dimension universaliste qui conteste lacolonisation.

I- Comment le tahitien s’adresse aux Européens ?
II- Quelles critiques leur fait-il ?
III- Quel modèle de société défend-il ?
Conclusion : modernité de Diderot.
tracking img