Fiche de lecture " free! ou l'économie du gratuit"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1445 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marie Ohaco 250651

devoir à rendre pour le : 27/01/11

FICHE DE LECTURE
FREE ! ENTREZ DANS L’ECONOMIE DU GRATUIT DE CHRIS ANDERSON
 


 
 
 
 Dans
 le
 domaine
 du
 numérique
 Chris
 Anderson
 est
 connu
 pour
 être
 le
 rédacteur
  en
 chef
 du
 magazine
 américain
 Wired,
 que
 l’on
 peut
 situé
 entre le
 journal
 du
 geek
  et
 le
 journal
 du
 net.
 Depuis
 2006,
 date
 de
 parution
 de
 son
 premier
 ouvrage,
 Chris
  Andersen
 s’est
 fait
 un
 nom
 grâce
 à
 ses
 essais
 sur
 l’économie
 du
 web.
 En
 effet
 La
  longue
 traine,
 son
 premier
 livre,
 repense
 la compréhension
 du
 web
 et
 de
 son
  économie.
 L’auteur
 poursuit
 sa
 réflexion
 sur
 l’économie
 de
 la
 Toile
 avec
 son
  deuxième
 ouvrage
 Free
 !
 Entrez
 dans
 l’économie
 du
 gratuit.
 Dans
 cet
 ouvrage
  Chris
 Anderson
 fait
 l’apologie
 de
 l’économie
 du
 gratuit
 ou freeconomics
 utilisée
  par
 un
 nombre
 croissant
 de
 players
 internet.
 
  Cet
 ouvrage
 débute
 par
 un
 regard
 historique
 sur
 l'apparition
 et
 le
 développement
  de
 la
 gratuité.
 L’analyse
 montre
 comment
 l'aspect
 psychologique
 a
 fait
 du
 gratuit
  une
 technique commerciale
 puissante,
 largement
 utilisée
 aujourd’hui
 dans
 le
  monde
 analogique,
 «
 celui
 des
 atomes
 »
 aussi
 bien
 pour
 la
 vente
 de
 biens
  matériels
 que
 celle
 des
 services.
 Dans
 la
 deuxième
 partie
 de
 son
 livre,
 l’auteur
  nous
 explique
 comment
 l’arrivée du
 numérique
 a
 bouleversé
 l’utilisation
 du
  gratuit.
 En
 effet
 sur
 internet
 le
 coût
 de
 la
 matière,
 c’est
 à
 dire
 le
 traitement
 de
  l’information,
 la
 bande
 passante
 et
 le
 stockage,
 se
 rapproche
 toujours
 plus
 de
 zéro
  selon
 la
 loi
 de
 Moore.
 Plus qu’un
 simple
 outil
 marketing,
 le
 gratuit
 est
 devenu
 le
  moteur
 d’une
 économie
 créée
 sur
 le
 web,
 la
 freeconomics
 ou
 l’économie
 du
  gratuit.
 Cette
 dernière
 partie
 du
 livre
 développe
 les
 différents
 modèles
 de
  gratuité.
 L’auteur
 conclut
 son
 discours sur
 l’idée
 que
 l’économie
 du
 gratuit
 a
 crée
  la
 monétisation
 de
 valeurs
 rares
 comme
 l’attention
 et
 la
 réputation.
 
 
 
 
 Il
  soutient
  qu’avec
  l’internet,
  une
  nouvelle
  gratuité
  s’est
  développée,
  (de
  la
  musique,
 aux
 jeux
 en
 ligne
 en
 passant par
 les
 logiciels).
 Une
 gratuité
 
 
 fondée
 sur
  des
 coûts
 de
 reproduction
 quasi
 nuls
 du
 fait
 de
 la
 numérisation,
 et
 sur
 l’intensité
  de
  la
  concurrence.
  Et
  selon
  lui,
  "Si
  vous
  ne
  rendez
  pas
  votre
  produit
  gratuit,
  le
  piratage le
 fera
 pour
 vous".
 De
 plus,
 l’Internet
 
 favorise
 
 l’économie
 du
 don
 de
 son
  propre
  savoir,
  que
  l’on
  voit
  fleurir
  sur
  Wikipédia.
  Mais,
  ajoute-­‐t-­‐il,
  cela
  ne
  concernera
 pas
 qu’internet
 :
 Les
 produits
 et
 services
 autour
 de
 nous...
tracking img