Fiche de lecture hannah harendt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1049 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Hannah HARENDT,  « le système totalitaire : les origines du totalitarisme », édition seuil, France, 380 pages.
Chapitre I : une société sans classe.
Chapitre II : le mouvement totalitaire.

I – Hannah Harendt

Philosophe allemande née en 1906 à Hanovre, meurt en 1975 aux états unis. Elève de Heidegger et de Jaspers, ses travaux sont basés sur l’activité politique, le totalitarisme et lamodernité d’un point de vue philosophique et historique. Elle écrit notamment du fait de ses recherches sur le totalitarisme « le système totalitaire » qui vaut encore aujourd’hui son pesant d’or malgré une remise en cause de son analyse de ce système. Les deux premiers chapitres abordés ici font état de ce qu’elle appelle le mouvement totalitaire, différent du système totalitaire, de la dictaturedu parti unique, et qui repose sur des spécificités à relever.

II – les fondements du mouvement totalitaire.

A) la masse.

La société bourgeoise avait provoqué l’hostilité des couches sociales quelles exploitait et quelle excluait en mm temps (l’appartenance a une classe dépend de la naissance). Les mouvements totalitaires remettent en causes des idéaux véhiculés par la démocratie :elle peut fonctionner selon les règles établies par une minorité et les masses ne sont qu’une toile de fond et sont sans importances. L’effondrement du système de classe a effondré le système des partis. Les masses ne guérissent jamais de l’illusion crée par les systèmes totalitaires contrairement a ce qu’on croit. La popularité des totalitariste comme Hitler ou Staline repose sur l’appui et lesoutien de ces masses ; leurs régimes n’auraient pas survécu notamment a cause des crise internes et externes provoqués s’il n y avait pas eu l’appui des masses. Cette popularité n’est pas le fruit d’une propagande mensongère vu que les candidats a la dictature totalitaire « se ventent de leur crime passés et de leur crime futurs » ; de plus les partisans trouvent ces actes ingénieux. Lesmouvements totalitaires reposent sur la force du nombre c’est pour cela qu’un candidat au totalitarisme ne peux lancer le mouvement dans un pays dont l’effectif de la population est faible.
Caractéristiques de l’homme de masse :
- il découle du chômage massif et de la croissance démographique des dernières années
- Il est désintéressé dans ce sens où il peut lui-même devenir victime de la persécution,injustement condamné, expulsé ou envoyé dans les camps… pourvu qu’on ne touche pas a son statut de membre.
- désintérêt de soi, la fierté de pouvoir être sacrifie, sentiment d’inutilité, le plus important est d’accomplir une grande tache L’indifférence face a la mort.
- Elle ne st pas le fruit de l’égalité des conditions mais plutôt celui d’un individualisme exacerbé. Il est isolé et manquede rapports sociaux.
- Il est d’une loyauté sans faille
- il n’a pas de conscience d’intérêts communs et ne peut s’intégrer dans aucun groupe de ce type du fait de leur nombre et de leur indifférence. Il n’adhérait jamais a un parti et votait rarement. Donc une clientèle qui na jamais été touchée et n’a jamais profité des avantages des partis.
- Le fait de refuser des règles évidentes de senscommuns. Leur fanatisme s’effondre lorsque que le mouvement les laisse tomber tuant en eux le peu de conviction qu’ils ont...

Le cas de la Russie : Lénine a fondé une classe de paysan émancipés, une classe moyenne, et a introduit des distinctions entre les individus en terme de nationalités. Ces classes étaient un obstacle pour Staline qui eut vite fait de les liquider les unes après lesautres dans le but de former sa masse : la classe moyenne et paysanne, les ouvriers, la bureaucratie (classe de directeurs d’usine qui une fois liquidés sont une perte pour le peu d’expérience que l’élite a pu acquérir)

B) Le chef

Le rôle du chef est de défendre le mouvement contre le monde extérieur mais en même temps de faire le lien avec celui-ci. Il a toujours raison. Il revendique la...
tracking img