Fiche de lecture - kant, qu'est-ce que les lumières ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Kant

Qu'est-ce que les Lumières ?



Présentation de l'auteur :
Kant est né en 1724 et en 1804, en Prusse. Il enseigna la philosophie à l'université de sa ville natale. En 1781 Kant publie la Critique de la raison pure qui a un grand retentissement dans l'histoire de la
philosophie et qui le fait connaître. . En 1784 quand il écrit Qu’est-ce que les Lumières, il est un philosopherenommé.

Les Lumières :
Qu’est-ce que les lumières ? est un opuscule c’est à dire un texte court, un article. C'est un manifeste ou un texte engagé dans lequel Kant prend la défense des Lumières et analyse les conditions de leur propagation. Les lumières symbolisent la liberté absolue du jugement et toutes les connaissances par lesquelles nous sortons de l’ignorance, des préjugés, des illusionset des superstitions.

Contexte historique :
Kant est né au début du XVIIIè siècle sous le règne de Frédéric-Guillaume Ier, roi colérique, violent et austère. En 1740, son fils, Frédéric II, devint roi de Prusse jusqu’en 1786. Ce monarque fut appelé Frédéric II le Grand en raison de la manière dont il gouverna. Très instruit, formé par la culture humaniste et la philosophie des Lumières, ileut pour projet de gouverner sagement comme l’empereur-philosophe Marc- Aurèle. Il fut selon les termes de l’époque un « despote éclairé » soucieux du bien de son peuple et de la grandeur de la Prusse. Il eut donc à cœur de propager les Lumières. Ainsi il garantit la liberté de conscience, construisit des centaines d’école et abolit la torture.
Les années 1740-1770 furent l’apogée des Lumières enPrusse mais à partir des années 1770, elles furent de plus en plus attaquées au nom du respect de l’ordre, de la tradition et des valeurs morales et religieuses. En 1786 Frédéric-Guillaume II qui succède à Frédéric II mène une politique hostile aux Lumières et supprime la liberté de la presse.

Paragraphe 1
Sujet- Thèse : Définition des Lumières
Citation :« Aie le courage de te servir deton propre entendement »

Arguments : Kant énonce le principe essentiel des Lumières qui est de penser par soi-même, librement et donc d'atteindre la majorité (autonomie). Pour cela, l'homme doit sortir « de sa minorité dont il est lui-même responsable ».
En justice, la minorité est un état de protection des personnes jugées incapables de conduire par elle-même leur vie en raison de leur âgeou de différents problèmes qu'ils soient mentaux ou physiques. Les mineurs sous tutelle, c'est-à-dire qu'un tuteur prend en charge l'organisation de leur vie et de leurs biens.
Pour Kant, la minorité est morale et intellectuelle. L'homme est qualifié de « mineur » puisqu'il est « incapable de se servir de son propre entendement sans la direction d'autrui ». Un adulte qui pourrait être autonomeet penser par lui-même préfère s'en remettre aux autres et être guider par des tuteurs. En ce sens, l'homme est responsable car il n'utilise pas comme il faut son libre arbitre, sa capacité à faire des choix et à prendre des décisions ; au contraire, il laisse autrui diriger ses pensées et ses actes. Cette relation de dépendance peut être multiple : elle est celle de la relation d’un individu àune autorité qu’il ne remet pas en question (celle d’un livre, d’une croyance, d’une position sociale, d’une autorité politique…)
L'homme accepte cet état de minorité soit par manque d'entendement soit par manque de courage. Il n'ose pas affronter ses tuteurs qui le guident pour s'en affranchir : il préfère se montrer faible d'où la notion de responsabilité.
La minorité semble être la conditioninitiale de tout homme mais d'abord enchaîné aux opinions, aux préjugés... l'homme peut ensuite s'en libérer s'il le désire. Pour les Lumières, la devise « Aie le courage de te servir de ton propre entendement » est un impératif catégorique car penser par soi-même est notre vocation. Il semble alors qu'il est de notre devoir de résister à nos tuteurs. Penser par soi-même c'est juger par...
tracking img