Fiche de lecture : la fontaine - le corbeau voulant imiter l'aigle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Fontaine (1621-1695), Le Corbeau voulant imiter l'Aigle (1668) |
Objet d'étude | L'argumentation : convaincre / persuader / délibérer |
Auteur | Nom | Jean deLa Fontaine (1621-1695) |
Biographie | Poète français de la période classique |
Bibliographie | Poèmes divers, fables, pièces de théâtre, contes, livrets d'opéra|
Œuvre | Titre | Le Corbeau voulant imiter l'Aigle |
Recueil | Fables (1668-1694) |
Date | 1668 |
Contexte d'écriture | But éducatif, destiné àl'origine au Dauphin |
Situation dans l'œuvre | \ \ |
Genre | Fable |
Thème | L'orgueil de l'homme, la sur-estime de soi, la vanité |
Registre | \|
Caractérisation du texte | Organisation du texte | Une fable suivie d'une morale |
Énonciation (Qui parle à qui? | Un narrateur qui s'adresse au lecteur puisdialogue entre le loup et l'agneau |
Problématique | En quoi La Fontaine nous instruit-il avec virtuosité? |
Axes de lecture | • réécriture du style de l'antiquité •classicisme • la morale : enjeu de la fable |
Plan du commentaire | I. Une fable traditionnelle reprise des anciens : la réécriture 1. Fable reprise de Phèdre et d'Esope (mêmemorale mais écriture différente) 2. Références à la mythologie 3. Le plaisir du lecteur au XVIIè siècle (respect du classicisme) II. Deux personnages opposés 1. L'Aigle, emblème del'empire romain, symbole de puissance 2. Le Corbeau, oiseau faible et mauvais III. Une fable utile et instructive : le sens de la morale 1. Satire de la nature humaine 2. Satire descontemporains |
Conclusion | C'est une fable réécrite en style classique d’après le modèle antique pour fustiger les défauts des contemporains et des hommes de tout temps. |
tracking img