Fiche de lecture - la machine infernale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1556 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français - Fiche de lecture
La machine infernale
Récit mythologique
Jean Cocteau (1889 - 1963)

1. Analyse du titre
Tout d’abord, le titre « La machine infernale » est ambigu : en effet, on pourrai penser qu'il s’agit d’un drame policier, ou d’un roman de science fiction, alors qu’il s’agit d’une histoire qui se passe dans l’antiquité et qui raconte le mythe d’Œdipe.

Le terme « machineinfernale » est une métaphore, qui compare l’action des dieux sur Œdipe à une ’machine infernale’, notamment “machine” : ainsi, la caractéristique d’une ’machine’ est de ne pas avoir d’âme, et faire toujours les même choses sans sentiments, donc, par opposition à la vie : ainsi, l’action de ces dieux sur Œdipe (car son destin était qu‘il tue son père et qu‘il épouse sa mère, donc dicté par lesdieux), qui pour nous est totalement infâme, est quelque chose de ‘machinal’ chez eux, donc, d’habituel et donc sans importance, banales, et d’ailleurs, Jocaste, morte - donc au royaume des morts, chez les dieux - le dit : «Les choses qui paraissent abominables aux humains […] de l’endroit où j’habite, si tu savais comme elles ont peu d’importance !» (ligne 36 à 38, P133).

On a aussi, une autreidée de la machine, celle de l’engrenage, celle de la complexité avec laquelle, les dieux mettent au point les deux actes imprononçables. Ainsi, quand Œdipe connut son oracle, il pensait le déjouer, mais c’était une fatalité. Où qu’il aille, quoi qu’il fasse, son destin est ‘programmé’, et exécuté de façon mathématique, comme l'annonce l'auteur : "une des plus parfaites machines construites parles dieux infernaux pour l'anéantissement mathématique d'un mortel'' ainsi, et on retrouve donc bien l’idée de la machine. Le mot machine employé souligne la banalité et la fatalité (qui résulte de la complexité, car les dieux trouveront un moyen, aussi compliqué soit-il d'arriver à ce qu'ils veulent, à ce qu'ils on prédit). Bien sur, la machine est 'infernale', car les actes qui en résultent sontabominables (l'inceste et le parricide sont deux tabous), font donc référence à l'enfer et les dieux qui l'ont organisé sont ceux de l'enfer, un monde sans vie.

2. Structure du récit
2.1. Schéma narratif
La voix énoncée dans l'acte 1 est, je pense, une sorte de prologue, pour comprendre mieux l'histoire, et énonce en même temps toute celle-ci : je ne commencerai donc pas mon shemanarratif par la situation initiale : 'Œdipe vit paisiblement chez ses parents adoptifs', mais plutôt par le réel commencement de l'histoire, c'est à dire, à Thèbes :

Situation Initiale - d'après la définition : les éléments nécessaires à la mise en route du récit et à la compréhension de celui-ci : La vie paisible de Thèbes dont la reine est Jocaste et le roi est mort est troublée par un Sphinxqui tue ceux qu'il ou elle rencontre.

Élément perturbateur - définition : qui modifie la situation initiale : Oedipe rencontre le Sphinx et le tue (modification de l'élément de la situation initiale : 'troublée par un Sphinx')

Péripéties - définition : événements provoqués par l’élément modificateur :
Œdipe épouse Jocaste (sa mère) .
Œdipe devient roi de Thèbes (et prend la place de sonpère qu'il avait tué).

Élément réparateur - définition : met un terme aux péripéties et conduisent à la situation finale : Œdipe et Jocaste découvre la vérité, c'est à dire ce qui est dit entre parenthèses dans les péripéties.

Situation finale - définition : la fin du récit, conduite par l'élément réparateur : Jocaste se pend et Œdipe se crève les yeux. Ils vont sortir de la ville.Ressemblance avec la situation initiale, sauf qu'il n'y a plus de reine.

2.2. Schéma actentiel
1er partie : Œdipe part à la recherche du sphinx pour le tuer, ce n'est pas compliqué, on a donc ceci :
Sujet : Oedipe
Quête : Traquer le Sphinx
Adjuvant : Tous
Opposants : N/A

2ème partie : Par définition du shéma il ne peut pas y avoir de véritable shéma actentiel pour la 2ème partie, c'est...
tracking img