Fiche de lecture la mort intime

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1098 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE « LA MORT INTIME »

PRESENTATION

La mort intime de MARIE DE HENNEZEL des éditions ROBERT LAFONT chez POCKET. Titulaire du DESS de psychologie clinique et d’un DEA psychanalyse, MARIE DE HENNEZEL a exercé pendant 10 ans dans la première unité de soins palliatifs de France, elle anime depuis des conférences et des séminaires de formation en France et à l’étranger sur la fin devie. Elle a été pendant 5 ans chargée de mission auprès du ministère de la santé et elle est l’auteur de deux rapports ministériels sur les conditions de prise en charge de fin de vie. En 1995 MARIE DE HENNEZEL obtient un succès avec ce livre « la mort intime » qui est traduit en 16 langues, elle a écrit par la suite 4 autre livres : « l’art de mourir » « souci de l’autre » « nous ne noussommes pas dit au revoir ».

RESUME DU LIVRE

Ce livre est une vraie leçon de vie déclare FRANCOIS MITTERAND dans la préface, il retrace l’expérience de MARIE DE HENNEZEL auprès de patients d’une unité de soins palliatifs, nous vivons dans un monde ou la mort fait peur pourtant des civilisations avant regardaient la mort en face. Le calme des malades qu’il a rencontré restera très présent à sonsouvenir.

Ce livre est un témoignage, une leçon de vie la plus profonde des expériences humaines, MARIE DE HENNEZEL témoigne de façon évidente de son expérience d’accompagnement de personnes proches de la mort elle prend en compte les angoisses, la souffrance de l’autre, elle partage la richesse et l’émotion des derniers instants de ceux qui restent vivants jusqu’au bout en tissant une relationd’écoute et de confiance. Elle parle de dignité des derniers moments, de la volonté des équipes de soins, la découverte de l’autre, l’engagement de l’amour et de la compassion, le courage des gestes tendres pour ces corps meurtris et abimés, elle montre combien loin de la morbidité c’est la joie de vivre qui nourrit leur choix, comment instaurer la paix, la sérénité, et enlever la peur etl’angoisse. Elle prend en compte les besoins psychologiques sociaux et spirituels dans le respect de la personne soignée en dédramatisant la mort, à réconcilier le patient avec lui-même, à aider le proche dans cette épreuve. Le pire pour le malade c’est la solitude et la peur d’être abandonné.

La mort peut faire qu’un être devienne ce qu’il été appelé à devenir, elle peut être au plein sens du terme « un accomplissement ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre » Alors que la mort approche, il peut y avoir encore de la vie, de la joie, des mouvements d’âmes d’une profondeur jamais vécue.

THEMES PRINCIPAUX

« On cache souvent la mort comme si elle était honteuse et sale, on ne voit en elle qu’horreur souffrance inutile et pénible alors qu’elle est le moment culminant de notre vie ce quilui confrère sens et valeurs » (page 13). » Il faut savoir écouter pour aider et accompagner, souvent le malade a besoin qu’on l’aide à dire ce qu’il sait .Les soignants veulent chercher ensemble comment transformer un geste de cœur des gestes agressants bien qu’en soins palliatifs on les réduise au strict nécessaire, l’objectif est de privilégier la qualité du temps qu’il reste plutôt que sadurée, il n’en demeure pas moins que certains gestes restent inévitables » (page 72).

« Ceux qui ont le privilège d’accompagner quelqu’un dans ses derniers instants de vie savent qu’ils entrent dans un espace de temps très intime .La personne avant de mourir tentera de déposé auprès de ceux qui l’accompagnent l’essentiel d’elle-même. Par un geste, une parole, parfois seulement par un regard, elletentera de dire ce qui compte vraiment et qu’elle n’a pas toujours pu se dire » (page 14)

« Mourir n’est pas comme nous le croyons si souvent un temps absurde, dépourvu de sens, bien des choses peuvent encore se vivre » (page 16)

« Quand on ne peut plus rien faire on peut encore aimer et se sentir aimer, et bien des mourants au moment de quitter la vie nous ont lancé un message...
tracking img