Fiche de lecture la princesse de cleves

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2183 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Princesse de Clèves
Madame de La Fayette

Introduction
I- RESUME DE L’ŒUVRE
II- PRESENTATION DES PERSONNAGES
III- AXES DE LECTURE
- Marques de préciosité
- Une écriture nouvelle ?
- L’ancrage historique du roman
- Le jeu des apparences

INTRODUCTION

La Princesse de Clèves est un roman écrit par la comtesse de La Fayette, dite Madame de La Fayette (1634-1693). L’œuvre estpubliée anonymement en 1678, chez Claude Barbin. Roman historique, on le considère souvent comme le premier roman moderne en littérature française.
La Princesse de Clèves a été écrite en collaboration avec La Rochefoucauld et la Segrais. Sa parution a donné lieu à une enquête publique dans Le Mercure Galant, visant à savoir si les lecteurs pensaient que la princesse avait eu raison dans son aveu…Par la suite, l’œuvre déclenche une querelle littéraire entre Anciens et Modernes.

I- RESUME DE L’ŒUVRE

Première partie

Le roman commence à la cour d’Henri II, en 1558. Mlle de Chartres, une jeune « beauté » orpheline âgée de seize ans et élevée par sa mère, fait son entrée à la Cour pour la première fois.
Elle rencontre M. De Clèves, un prince qui tombe immédiatement amoureux d’elle.Elle accepte de l’épouser, mais sans être amoureuse de lui, d’autant qu’elle est encore jeune et inexpérimentée.

Un jour, la nouvelle Mme de Clèves rencontre le duc de Nemours au cours d’un bal. C’est le coup de foudre entre les deux personnes. Mme de Chartres, la mère de la jeune femme, pousse sa fille à résister aux tentations, puis elle décède. Mme de Clèves se retire donc à la campagne,tandis que son époux reste à Paris auprès de son ami Sancerre.

Deuxième partie

Mme de Clèves passe quelques temps à Coulommiers, où elle apprend la mort de Mme de Tournon. Puis son époux lui annonce que de Sancerre aimait Mme de Tournon depuis des années, et qu’elle lui avait promis de se marier, tout en faisant la même promesse à M. d’Estouville. Après le décès de Mme de Tournon, Sancerreapprend le double jeu qu’elle jouait.
Après lui avoir raconté cette histoire, M. de Clèves prône l’aveu d’une femme mariée, si elle est attirée par quelqu’un d’autre que son époux.

Par la suite, Mme de Clèves revient à Paris, mais le duc de Nemours occupe toujours son cœur et ses pensées. Elle pensait l’avoir oublié, mais la passion reprend le dessus. Toutefois, elle veut tout faire pour secontrôler et désire partir à nouveau, mais son époux lui ordonne de rester où et telle qu’elle est.

Un jour qu’elle pose pour un peintre avec des amies, Nemours dérobe son portrait sous ses yeux sans qu’elle réagisse. Elle ne veut pas que leurs sentiments se révèlent au grand jour. Nemours voit qu’elle est témoin de son acte et se tait, et il rentre chez lui heureux de cette preuve d’amour. Unpeu plus tard, le duc est blessé pendant un tournoi. Mme de Clèves entre ensuite en possession d’une lettre de femme destinée au vidame de Chartres, et laissant entendre que Nemours a une liaison : la jalousie est terrible pour la jeune femme.

Troisième partie

Le Vidame est l’oncle de Mme de Clèves, et un ami du duc de Nemours. En réalité, la lettre était à lui, et ce qu’on y apprend de luirisque de lui valoir la colère de la Reine.

Mme de Clèves va donc vivre un grand moment d’intimité en acceptant de réécrire cette lettre avec Nemours, en le faisant passer pour son destinataire, afin que le vidame ne soit pas compromis.
Le renouveau de ses sentiments pousse la princesse à vouloir repartir à Coulommiers. Son mari se montre insistant et l’interroge sur son comportementsolitaire : elle lui avoue qu’elle aime un autre homme et que c’est pour cette raison qu’elle veut quitter la Cour. Le duc assiste à la scène, caché.

Malgré sa douleur, M. de Clèves admire la franchise de sa femme. Mais il reste jaloux et lui pose de nombreuses questions, sans qu’elle ne cède en lui révélant l’identité de l’élu de son cœur.

D’imprudence en imprudence (de la part de Nemours...
tracking img