Fiche de lecture - la psychanalyse du feu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1152 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture

Gaston BACHELARD

La psychanalyse du feu

Gaston Bachelard est un, philosophe, épistemologue (étimologie est la philosophie de science, elle étudie le rôle de l’imaginaire dans les sciences) écrivain et critique français. Il est né en 1884 à Bar-sur-Aube et il est mort à Paris en 1982. Il a enseigné la physique au collège, mais son vrai intérêt reste l’épistemologieet les théories des sciences et discours littéraire. Son œuvre est assez complexe, il analysait la poésie et il a renouvelé l’approche philosophique et littéraire de l’imagination. Il est devenu célèbre surtout pour son interprétation psychanalytique de l’imagination poétique. Il étudie au quel point est le discours scientifique contaminé par l’imagination humaine. Dans la tradition occidentalenous donnons trop de place à la science et la raison, par contre l’imagination n’a pas assez de place ici, elle a été marginalisée. Dans son travail il prouve que la raison ne peut pas être isolée de sa source qui est l’imagination. Il s´interroge sur les raisons psychiques des sciences donc la part de la subjectivité humaine dans les sciences et il découvre au quel point le travail de l´imaginaireparticipe à la construction du savoir scientifique. Il dit que même le langage scientifique est contaminé par l’imaginaire.

Il déclare que le rôle de l’imaginaire dans l’écriture s’accomplie par la rêverie. La rêverie ne signifie pas des rêves. Les rêves sont proche des archétypes, les éléments des expériences primitives propre à tous les hommes. L’imaginaire nourrit la création artistique enouvrant et dynamisant l’inconscient. Pour Bachelard la création et la rêverie sont presque identiques.

Bachelard a ouvert la voie à la critique des thèmes de la conscience et des profondeurs ; cette critique est connue comme critique thématique et subsiste comme un des mouvements les plus importants de la critique littéraire des années 60 et 70. En lysant un texte littéraire nous devonspénétrer aux sentiments de l’auteur, Bachelard dit qu’il faut rêver avec l’auteur, nous devons chercher le sens caché du texte et nous devons découvrir les images et les modèles archétypaux que l’auteur a vus et ressentis avant la création de son œuvre. Bachelard a fondé sa typologie de l’imagination sur quatre éléments cosmiques, les éléments fondamentaux de la nature. Le feu, l’eau, l’air, et la terre.Chaque individu perçoit et éprouve les expériences avec ces quatre éléments à travers l’expérience sensorielle. Un artiste est peut-être plus sensible à ces éléments et voit le psychisme humain définit par l’attachement à l’un des archétypes, il sait écouter et réagir mieux à des rêveries et les transformer en forme des métaphores et ainsi développe-t-il sa création artistique.

En ce quiconcerne la lecture, Gaston Bachelard a proposé une lecture verticale. Il a écrit que le temps de la poésie est un temps vertical. Il faut se sensibiliser pour la bonne distinction de ce type de lecture. Il faut aller en avant et puis il faut se plonger dans la profondeur des instants poétiques, qui sont d´après Bachelard des moments de l´éternité. Pour lui la poésie est une métaphysique instantanée.Bachelard s’est inspiré chez Carl Gustav Jung qui a défini les différents archétypes pour les besoins thérapeutiques tout en soulignant surtout la continuité entre les archétypes et les instincts primitifs de l’homme. Bachelard n’explore pas les instincts primitifs mais l’intuition du feu dans les légendes et les œuvres poétiques et en cherchant le conscient dans l’inconscient, il se tourne versles pensées des artistes de 17e et 18e siècle.

Depuis des siècles l’homme est attiré par le feu et il le regarde, l’observe. Le feu invite l’homme à réfléchir et rêver et ce sont ces rêves, ces réflexions et aussi l’intuition qui se mêlent avec les expériences scientifiques. Bachelard dit même que les rêves sont plus puissants que les expériences. Ces facteurs bien qu’ils soient subjectives...
tracking img