Fiche de lecture le public et ses problèmes, john dewey

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7112 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Master Sociologie de l'Association et de l'Action Dirigeante Promotion 2011-2012

Fiche de lecture

Le Public et ses problèmes, John Dewey
Sylvie Amar (septembre 2011)

1

!

Introduction L'ouvrage choisi pour ce premier rendu dans le cadre du Master Sociologie de l'association et de l'action dirigeante (Sciences Po, 2011-2012) est : Le Public et ses problèmes1, du philosopheaméricain John Dewey. Bien que datant de la première moitié du 20ième siècle, les thèses de cet auteur m'ont semblé d'une étonnante actualité au regard de notre époque et du fonctionnement de nos sociétés occidentales. La lecture du texte de Dewey peut paraître simple au premier abord, elle recèle pourtant de multiples tiroirs référentiels : l'histoire politique et sociale du continent américain, lesguerres mondiales et les bouleversements technologiques, les courants de pensée dans lesquels il s'inscrit et ceux auxquels il répond par des oppositions indirectes. Le style de Dewey étant celui du récit, il fonctionne par grands épisodes narratifs, retours en arrière, démonstrations empiriques, si bien que l'écheveau de ses idées est sans cesse brassé de divers points de vue. Pour appréhender cetexte dans sa richesse et sa complexité, le regard de certains auteurs contemporains comme Joëlle Zask2, Bruno Latour3 et Irène Peirera4 ont ainsi été particulièrement précieux, non seulement pour comprendre la finalité de son propos, mais aussi pour resserrer mon approche autour de questions qui interrogent mon expérience professionnelle à ce jour. Parmi les nombreuses questions soulevées par Dewey,la question du Public reste centrale et récurrente dans ce texte. Une phrase située en fin de son ouvrage m'a semblé particulièrement juste et claire pour nous guider dans cette "découverte du Public". Cette phrase est elle-même une citation. Placée en ouverture de ce modeste essai de réflexion autour des idées de l'auteur, elle ne produit pas qu'un simple effet miroir à travers le temps : elleapporte un éclairage sur l'ampleur de la tâche à laquelle Dewey s'est attelé avec, semble-t-il, une grande sincérité. Tâche qui reste cependant un immense défi pour l'avenir de nos sociétés : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
"
2

Dewey, John, Le Public et ses problèmes, Gallimard Folio essais, 2010.

Joëlle Zask est Maître de conférences en philosophie, Université deProvence – Aix-Marseille 1, Centre d’épistémologie et d’ergologie comparatives (CNRS, Université de Provence).!http://traces.revues.org/753 Bruno Latour est sociologue, anthropologue et philosophe, directeur scientifique et directeur adjoint de Sciences Po depuis septembre 2007. Irène Pereira est docteure en sociologie, chercheuse associée au GSPM/EHESS, chargée de cours en science politique àl’Université Paris-Dauphine. 2

3

4

!

"Comme le disait Emerson, nous reposons au sein d'une immense intelligence. Mais cette intelligence restera assoupie et ses communications brisées, inarticulées et défaillantes, tant qu'elle ne se développera pas au sein de la communauté locale." 5 Les analyses de Dewey relèvent du Pragmatisme, courant philosophique né aux Etats-Unis à la fin du 19ièmesiècle, et dont il devient l'une des figures importantes dès le début du 20ième siècle. Toutes ses thèses sont donc imprégnées de ce mode de pensée qui consiste à partir d'une observation franche du réel pour proposer des modalités d'action tout aussi concrètes, qui se révèlent progressivement par l'expérience. Grand admirateur de Darwin, passionné d'Hegel, c'est probablement dans la lignée deThoreau, que Dewey avance dans son écriture comme à la conquête d'une méthodologie inspirée de la Nature et des Hommes, de leur capacité initiale à inventer le vivre ensemble. Notion qui finit par apparaître comme son principal sujet de préoccupation. Vivre ensemble, oui mais par quels moyens y arriver et comment y intégrer le changement permanent ? Question d'une éminente actualité que, pour...
tracking img