Fiche de lecture les nuer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9242 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Nuer
Dans sa monographie sur les Nuer, Evans-Pritchard s'interroge principalement sur la manière dont l'ordre peut être assuré dans une société où il n'existe pas d'organe politique différencié, où le système politique se caractérise par une « anarchie ordonnée ».
Nous allons donc étudier Les Nuer, le premier et le plus reconnu de ses livres, en suivant l’ordre choisi par l’auteur, eneffet cet ouvrage semble scindé en deux parties, avec, d’une part, la description des modes de vie du peuple nuer et, d’autre part, l’explication du système politique d’un peuple acéphale, sans gouvernement.
Introduction
Evans-Pritchard a pour but d’exposer les moyens par lesquels un peuple nilote se procure sa subsistance et de décrire ses institutions politiques. Le thème majeur de cetouvrage est donc les institutions politiques en tenant compte du milieu et des modes de vie. En effet, le système politique des Nuer s’accorde à leur écologie.
Les Nuer, qui se nomment entre eux « Nath », sont environ 200.000. Ils vivent dans les marécages et la pleine savane qui s’étend de part et d’autre du Nil.
Leur plus grand segment politique est la tribu. Ce peuple est un ensemble detribus sans organisation commune ni administration centrale. « On dira de ces peuples qu’ils sont, politiquement, un ramassis de tribus, et qu’ils forment de vagues fédération » (p.20). Ces tribus se décomposent en « section primaire », elles-mêmes décomposées en « section secondaire » qui se décomposent en « section tertiaire ». Une section tertiaire rassemble un petit nombre de villages, plus petiteunité politique. Un village est constitué de groupes domestiques. Les Nuer n’ont pas de gouvernement, on pourrait qualifier leur Etat d’ « anarchie ordonnée ». Ils n’ont pas non plus de Justice (au sens occidental du terme). Les seuls individus à avoir un peu d’importance politique sont les « chefs à peau de léopard » et les « prophètes ».
Les Nuer possèdent un système de lignages. Les lignagesdiffèrent des groupes politiques car les rapports de leurs membres se fondent sur la filiation et non sur la résidence. De plus, les valeurs du lignage et les valeurs politiques n’ont pas les mêmes effets dans le même type de situation. Les lignages nuer sont agnatiques : les individus tirent leur filiation d’un ancêtre commun par les mâles exclusivement.
Les Nuer ont un système de classesd’âge. Ces classes forment un système progressif et non cyclique. Les seuls échelons d’âge significatifs sont celui de l’enfance et celui de l’âge adulte. Une fois initié dans le cadre d’une classe d’âge, on demeure au même échelon pour le reste de la vie.
Les Nuer établissent une différenciation par le sexe des individus. Elle a une portée domestique plutôt que politique, les Nuer ne lui portent pasune grande attention.
Evans-Pritchard a rencontré beaucoup de difficultés sur le terrain, mais réussit tout de même à décrire la vie des Nuer pour mettre à nu quelques uns des principes de leur structure sociale.
Chapitre 1 : Des amateurs de bétail
Le bétail est leur possession la plus chère.
Le bétail est le fournisseur de nourriture par excellence des Nuer.
Lebétail et leur désir d’en acquérir régissent leurs attitudes et relations avec les peuples voisins.
Le bétail a un rôle dans la division politique. Effectivement, la répartition des ressources naturelles, telles que les points d’eau et les pâturages, est étroitement liée à la division politique.
Le bétail a une véritable signification pour les Nuer ; les rapports de l’hommeavec le bétail change au moment de l’initiation faisant de l’adolescent un homme.
Le bétail crée une cohésion et une solidarité nécessaires entre petits groupes locaux. En effet, une famille ne pourrait faire paître et défendre le bétail seule.
Le bétail est utilisé pour servir de compensations matrimoniales et de sang. Ainsi, les réseaux de parenté et d’alliance sont...
tracking img