Fiche de lecture - les usa et la guerre du vietnam (portes)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Etats-Unis et la guerre du Vietnam – J. Portes
Introduction
Ce livre est une synthèse englobant différentes facettes de la présence américaine au Vietnam et de ses suites ; son objectif est de faire ressortir l’originalité de la société américaine face à un type de conflit que d’autres pays ont connu auparavant :
I. Montrer comment cette guerre a débuté hors de la société sans qu’ellene se sente concernée.
II. Etudier les divers mécanismes qui ont imbriqué le conflit dans cette société au début inattentive, alors que le politique s’évertuait à rendre cette guerre indolore. Effets de la guerre.
III. Les Américains sont-ils parvenus à faire disparaître le syndrome vietnamien ?
La leçon vietnamienne a pesé sur la politique américaine (tout risque mesuré à l’aune duVietnam). La société elle-même a ressenti la brûlure du Vietnam. Mais on peut noter que le Vietnam n’a pas été le centre d’intérêt n°1 des Américains pendant les années 60 (fin de la ségrégation dans le Sud).
Ce livre est très centré sur la société américaine, sur l’opinion, pas d’informations sur le côté vietnamien du nord. Sujets : sur la société américaine, sur la politique extérieure des USA, surles médias, sur le processus de paix sur les relations internationales,…
I. Une guerre hors de la société
A. Autour de la guerre française et création du Vietnam du Sud 1945-1961
Bien que les USA aient pu initialement soutenir le Vietminh dans sa lutte contre l’occupant japonais, et bien qu’ils aient mené une politique anticolonialiste, les USA choisissent de soutenir la France dans laguerre d’Indochine (1946-1954) pour éviter d’une part de briser la reconstruction européenne et d’autre part à partir de 1949 (victoire de Mao en Chine) dans le cadre de la mise en place de leur politique de « containment » du communisme qui les conduit également à la guerre de Corée en 1953. Leur soutien à la France au cours de cette période est essentiellement financier (ex : 500 millions de $entre 1950 et 1952.
Après la chute de Dien Bien Phu et le départ de la France, les Américains prennent le relais des Français avec le projet de construire au sud un état démocratique et de développer l’économie.
Entre 1954 et 1960, les USA financent ainsi l’état du Sud et son président Diem, l’homme qu’ils ont choisi. Mais comme ce fut le cas aux Philippines, les Américains ont du mal à prendre encompte les spécificités du peuple vietnamien et de ses aspirations comme le montre la réforme agraire entreprise qui suscite un profond mécontentement des paysans.
A partir de 1960, la guerre éclate entre le Sud-Vietnam et le Nord communiste d’Ho Chi Minh, soutenu au Sud par le FNL (Front national de Libération). Les USA soutiennent financièrement et cette fois-ci militairement le Sud-Vietnam,inscrivant ce conflit dans la guerre froide avec l’objectif d’empêcher un « effet domino » dans l’Asie du Sud-Est et d’ainsi contenir le développement du communisme dans cette région du monde. Le soutien financier et cet engagement militaire font cependant l’impasse sur le mécontentement des populations paysannes, l’absence de classe moyenne capable de prendre un relais politique et la corruptiondu pouvoir en place.
B. Les choix du président Kennedy 1961-1963
Son mandat dure seulement 2.5 ans mais beaucoup d’évènements s’y déroulent avec un début de mandat difficile : échec du débarquement de la Baie des Cochons, échec de sa 1ère rencontre avec Khrouchtchev, édification du Mur de Berlin (symbole brutal de l’oppression communiste).
1. La place du Vietnam
Kennedy a une volontéde renouveau (membre de l’association des Amis du Vietnam, il est l’un des rares Américains à connaître un peu la culture vietnamienne). Il se situe sur 2 plans au niveau diplomatique :
* Volonté de s’occuper des pays du Tiers-Monde. Ex : Création du Corps de la Paix.
* Farouche cold warrior. Il est persuadé de la nécessité d’un ferme endiguement du communisme.
Le Vietnam n’est pas au...
tracking img