Fiche de lecture mariage de beaumarchais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5027 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mariage de Figaro

Beaumarchais

Le mariage de Figaro de Beaumarchais
Claudé Cyril

PLAN :

- 1) Présentation de l’auteur page 1
- 2) Résumé de l’œuvre page 5
- 3) Historique de la pièce page 6
- 4) Étude psychologique des personnages principaux page 6
- 5) Choix d’un thème développé page 7
- 6) Choix d’un passage page 8
- 7)Opinion personnelle page 8

1) Présentation de l’auteur :

Sa vie :

1732 :24 janv.: naissance, à Paris, de Pierre-Augustin Caron, fils d’André-Charles Caron, horloger.

1742-1745 :L’enfant est placé comme pensionnaire à Alfort.

1745-1753 :Rentré à Paris, apprend l’horlogerie. Lectures (Richardson...), musique et amourettes.

1753-1754 :Affaire Lepaute. «Caron fils» invente unéchappement de montre, que lui dispute le célèbre horloger Lepaute.

1754 :23 fév.: déclaré par l’Académie seul inventeur du procédé.
Juill.: clients illustres: le roi, la Pompadour.

1755 :Acquiert la charge de Contrôleur de la bouche, à Versailles.

1756 :Épouse Mlle Aubertin, veuve Francquet († 1757).
Prend le nom de Beaumarchais, qu’il partagera avec sa sœur préférée, Julie (1735-1798).1757 (vers) :Rencontre Lenormant d’Étioles, époux de la Pompadour; compose des «parades» pour le théâtre privé d’Étioles.

1757-1763 :Guerre de Sept Ans.

1759 :Maître de harpe des filles de Louis XV.

1760 (?) :Rencontre le financier Pâris-Duverney, qui le fait entrer dans ses affaires.

1761 :Achète la charge de Secrétaire du roi.

1763 :Achète la charge de Lieutenant-général deschasses (juge des délits de chasse sur le domaine royal).
Idylle avec une jeune créole, Pauline Le Breton.

1764-1765 :Voyage d’affaires en Espagne, pour le compte de Duverney. S’occupe aussi des problèmes matrimoniaux de sa sœur Lisette, modiste à Madrid, délaissée par son fiancé, José Clavijo. Il racontera l’aventure, fortement romancée, dans le Quatrième Mémoire contre Goëzman (1774), et Goetheen tirera un drame, Clavigo (1774).

1766 :Rupture avec Pauline Le Breton
Organise l’exploitation de la forêt de Chinon.

1768 :Remariage avec une riche veuve, Mme Lévêque.

1770 :17 juill.: mort de Duverney. D’après un «arrêté de comptes» signé entre eux, Beaumarchais possède sur la fortune du financier des droits qui lui sont contestés par l’héritier de celui-ci, le comte de La Blache.Mort de Mme Lévêque; difficultés financières.

1771 :Exil des anciens parlements et réforme de la justice par le chancelier Maupeou («parlements Maupeou»).

1772 :Début des procès contre La Blache.

1773 :Avr.: sur le rapport du juge Goëzman, le parlement de Paris déclare nul l’arrêté de compte passé avec Duverney.
Début de l’affaire Goëzman: Beaumarchais et le juge s’accusent mutuellementde corruption. Procès, qui rallume la guerre des parlements et éclabousse des célébrités, le censeur Marin et l’écrivain d’Arnaud.

1774 :26 fév.: épilogue. Beaumarchais est «blâmé» (civilement mort) et Goëzman «mis hors de cour».
Printemps: rencontre Mlle de Willermaulaz.
Printemps, été: missions secrètes pour le roi.

1775 :Été: Londres; tractations avec le chevalier d’Éon. S’intéresse auconflit naissant entre l’Angleterre et ses colonies américaines.

1776 :Fév.: contacts à Londres avec Lee, émissaire des «Insurgents».
Juin: Vergennes remet un million à Beaumarchais, qui crée la société Roderigue Hortalez pour équiper les «Insurgents».
4 juill.: déclaration d’indépendance américaine.
6 sept.: Beaumarchais relevé de son blâme.
Première ébauche du Mariage de Figaro (?).1777 :3 juill.: Beaumarchais fonde la Société des auteurs dramatiques, pour obtenir une meilleure rétribution de la part des comédiens.
Liaison avec une aventurière, Mme de Godeville.

1778 :Juill.: épilogue de l’affaire La Blache: la cour d’Aix-en-Provence donne raison à Beaumarchais.

1780 :Paisiello entreprend la composition d’Il Barbiere di Siviglia, opéra-bouffe.
Déc.: Beaumarchais...
tracking img