Fiche de lecture : oh les beaux jours, beckett

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Oh les beaux jours
Beckett

Introduction
I- RESUME DE LA PIECE
II- PRESENTATION DES PERSONNAGES
- Winnie
- Willie
III- PERSPECTIVES ANALYTIQUES
- Une pièce truffée de références
- La solitude
- La mort du langage?

Samuel Beckett
Samuel Beckett
Né en 1906 à Dublin
Ecrit et publie dès 1929 des poèmes,
nouvelles et romans
S’installe à Paris en 1937
Il est l’auteur :
De romans,notamment,
« Molloy », « Watt », « Murphy »,
“Malone meurt”, “L’innommable”
De pièces de théâtre, notamment,
« En attendant Godot », « Fin de partie »,
« La dernière bande », « Comédie »,
« Oh les beaux jours , « Pas »
de pièces écrites pour la radio et la
télévision
d’un film
PrIx Nobel de littérature en 1969
Il meurt à Paris en 1989

Lorsqu’il publie Happy Days, traduit par Oh lesbeaux jours, en 1961 à New York,
Samuel Beckett est déjà salué comme un grand écrivain et dramaturge irlandais.
Fidèlement soutenues par Jérôme Lindon, le directeur des Éditions de Minuit et par
James Joyce, ses pièces Fin de Partie, Tous ceux qui tombent, La Dernière Bande et
surtout En attendant Godot, mis en scène par Roger Blin à Paris en 1953, ont déjà
suscité beaucoup d’intérêt et depassions contradictoires. Comédie (1963) et
Comédie et actes divers (1964) confirmeront le talent de cet homme dont l’oeuvre
dépouillée et profondément désespérée n’est pas privée d’une certaine ironie face
à l’absurdité de la condition humaine et sa difficulté à communiquer.

Auteur de nombreux romans, récits et pièces radiophoniques, Samuel Beckett
obtient le prix Nobel de Littérature en 1969et s’éteint en 1989 en laissant derrière lui
une oeuvre d’avant-garde qui le place au rang des dramaturges les plus
fréquemment interprétés dans le monde.

Pour moi, le théâtre n’est pas une institution morale comme l’entend Schiller. Je ne
veux ni instruire les gens, ni les rendre meilleurs, ni les empêcher de s’ennuyer. Je
veux mettre de la poésie dans le théâtre, une poésie en suspensdans le vide et qui
prenne un nouveau départ dans un nouvel espace. Je pense en dimensions
nouvelles et fondamentalement je ne m’inquiète pas que l’on puisse ou non me
suivre. Je serais incapable de donner les réponses que l’on espère. Il n’y a pas de
solutions faciles.
Samuel Beckett

INTRODUCTION

Oh les beaux jours est une pièce de théâtre écrite par Samuel Beckett. Son titre originalest Happy Days.
La pièce est d'abord représentée en anglais le 17 septembre 1960 à New-York, au Cherry Lane Theater. Puis Beckett traduit lui-même son œuvre en français en 1962-63.
Le titre est un hommage à Paul Verlaine, plus précisément à son « Colloque sentimental ».

En 1962, la pièce est jouée à Londres, mais les disputes sont nombreuses quant à la production et à la mise en scène.

EnFrance, c'est au Théâtre de l'Odéon que les premières représentations ont lieu en 1963, dans une mise en scène de Roger Blin.

I- RESUME DE LA PIECE

Acte I

Winnie, une femme âgée d’une cinquantaine d’années, est à demi enterrée dans un gros mamelon ou sorte de tumulus, au milieu d’un paysage désertique. A sa gauche se trouve un sac à main, et une ombrelle de l’autre côté.

Derrière lemamelon, Willie dort. On entend alors une sonnerie. Winnie parle, prie et essaie en vain de réveiller Willie.

Elle sort alors une brosse à dent de son sac, puis tout en parlant, examine plusieurs objets, mouchoir, lunettes… Prenant son ombrelle, elle frappe Willie pour qu’il se réveille, puis saisit un revolver et un flacon (qu’elle vide d’un trait) dans son sac.

Willie émerge en partie et litun journal, tandis que Winnie examine sa brosse à dents puis une carte postale appartenant à Willie. Elle se plaint alors de l’ennui et de la difficulté à s’occuper en plein désert et ordonne à son compagnon de retourner « dans son trou ». Le monologue s’oriente vers le vide existentiel de sa vie et le côté cyclique du monde, qui finalement n’évolue pas. Willie ne réagit toujours pas aux paroles...
tracking img