Fiche de lecture on ne badine pas avec l'amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (1118 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
On ne badine pas avec l'amour
Musset


Acte I


Scène 1

Dans cette introduction il y à la, la connaissance de cinq personnages. Dont l'arrivé de Maître Blazius et celle de Dame Pluche qui sontcomplètement péjoratif car ils arrivent comme des idiots l'un sur une mule et l'autre sur un âne. Je ne sais pas pourquoi l'auteur à donné cet aspect de saleté et d'idiotie pour les personnages mais çadoit être sans doute pour rendre la scène comique. Et pourquoi pas aussi donné avant goût de comédie pour la suite.

Scène 2

On apprends ici que Le Baron fait tout pour marier son fils et sa nièce.Il m'a l'air d'être un manipulateur enfin il l'est puisqu'il à même prévu comment Perdican et Camille allait se rencontrer. Je sais pas quel est son but de faire ça car ça lui apporte rien mise à partpeut être la réputation de sa famille pour dire que ça famille est noble et qu'elle le restera. D'ailleurs ça me revient, je crois pas qu'à l'époque ils aient le droit de se marier entre eux enfin pasdans la famille noble.

Scène 3

Voilà une petite dispute comme on les aimes entre Maître Blazius et Maître Bridaine. Avec des pauvres autour, je pense qu'ils sont la rien que pour rendre la scènecomique et rien d'autre enfin je pense que c'est comme pour la scène une ou ils salissent Maître Blazius et Dame Pluche. Ensuite nous voyons Le Baron qui se rends compte que son plan tombe à l'eau etje pense qu'il le mérite car je trouvais ça fourbe de tout manigancer comme ça. En plus il tombe réellement à l'eau car Perdican lui est encore dans ses souvenirs de gosses et il veut revivre lesmêmes instants donc on est pas du tout dans l'optique qu'ils s'aiment et eurent beaucoup d'enfants.


Scène 4

Perdican revoit son lieu d'enfance et la sœur de Camille. Il l'a préfère à Camille car j'ail'impression qu'il y a comme un lien d'amitié déjà créer ou voir même un lien de fraternité. Donc par des compliments, il l'invite dîner au château et je suppose qu'il est flatté de les avoirs...