Fiche de lecture psychopathologie de la vie quotidienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3619 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Psychopathologie de la vie quotidienne » de Freud

Identification de l'ouvrage: Ouvrage de Psychologie aux éditions Payot sous la ref: ISBN : 978 2 228 69402 9 L'auteur: Sigmund FREUD (1856-1939) Projet: Sigmund Freud est médecin psychiatre, père de la psychanalyse, il consacre sa vie à enseigner est à faire évoluer la psychanalyse. Genre de l'ouvrage: Ouvrage sur les fonctionnements del'inconscient dans la vie quotidienne, au travers de lapsus, oubli, actes manqués, etc. BIOGRAPHIE DE Sigmund FREUD Sigmund FREUD est né le 6 mai 1856 à Freiberg, en Moravie (République tchèque). Il est l'inventeur de la psychanalyse, ce qui en fait l'un des plus grands penseurs du XXème siècle. Médecin neurologiste, il s'intéresse d'abord à l'hystérie. Il utilise l'hypnose comme méthode de soin, cequi le conduira à la découverte de l'inconscient. Il est le troisième fils de Jakob Freud, négociant. Après plusieurs déménagements, la famille Freud s'installe dans le quartier juif de Vienne. Sigmund se révèle être un brillant élève. Premier de la classe, il hésite entre le droit, la médecine et la philosophie. Il s'orientera finalement vers la médecine et sera docteur en 1881. Sous les conseilsd'un ami, il commencera sa pratique en hôpital, afin de se faire une situation. En 1882, il se fiance, ce qui l'obligera à penser d'avantage à son avenir, qu'à la recherche en laboratoire qu'il aime, mais qui reste peu sûre. 1883 - 1893. L'hypnose. Jeune médecin, Freud va s'intéresser particulièrement aux névroses. Pour lui, il existe des troubles réels sans lésion apparente, mais qui provoque uneréelle douleur psychique. Les cas les plus spectaculaires sont les cas d'hystérie. Charcot (ancien professeur de Freud) démontre que l'hystérie n'a rien de lésionnel, car il arrive à faire disparaitre les symptômes sous hypnose. L'hypnose se révèle inefficace sur certain patients, Freud commence simplement à les écouter. Le cas d'Emmy Von N. permet à Freud de se rendre compte que l'évocation d'untraumatisme sexuel subit durant l'enfance et le fait de le faire remonter à la conscience, permet à la patiente de guérir les symptômes d'hystérie. Ce sera là, les prémisses de la psychanalyse. Dans ce dernier cas Freud pose l'hypothèse que l'évocation consciente d'un traumatisme d'enfance permet de guérir de certains symptômes psychiques. 1893 - 1905. Naissance de la psychanalyse. Il engage desthérapies qui le conduisent à découvrir que tous ses patients n'ont pas subi de réels traumatismes durant l'enfance. Ils évoquent des fantasmes, racontent leur histoire familiale et,

dans certains cas, ils ne désirent pas vraiment guérir et resistent à la thérapie. Ces patients transposent de vieux sentiments vers le thérapeute. Freud appellera ce mécanisme, le transfert. Se sera la naissancede la psychanalyse. Freud décrit le mécanisme psychique qui , selon lui, rend compte de ces fonctionnements. Il va introduire l'inconscient, qui serait la racine de tout les phénomènes non voulus. Le pré conscient serait une sorte d'interface entre le conscient et l'inconscient. C'est grâce à ce dernier que les éléments de l'inconscient arrivent à se frayer un chemin vers l'extérieur en échappant àla vigilance de la conscience. Ils se manifestent grâce au travail thérapeutique, mais aussi au travers des rêves, des lapsus, des oublis, des actes manqués, et autre effets non conscients. Freud va souligner la dualité qui existe en tout homme, entre les pulsions sexuelles, nécessaires à la survie de l'espèce et les pulsions du moi, qui tendent vers la conservation de l'individu. Laconceptualisation a pour fonction, chez l'Homme, de le maintenir dans le champs du connu. Le refoulement permet ainsi, au "moi" d'escamoter ce qui le met psychologiquement en danger. C'est donc dans cette direction que Freud oriente ses recherches. Il tente de faire immerger à la surface tout ce qui a été refoulé et qui s'exprime, malgré tout, sous des formes conflictuelles pour le patient. Il y découvre...
tracking img