Fiche de lecture : yannick l'horty - les nouvelles politiques de l'emploi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Une politique de l’emploi est un ensemble cohérent de dispositifs visant à soutenir la création d’emplois ou le maintien des emplois existants. Elle procède d’une stratégie volontariste des pouvoirs publics et s’appuie sur une représentation du chômage et de ces causes.
On parle de nouvelles politiques de l’emploi lorsqu’un ensemble de nouveaux dispositifs émergent. Ces nouveaux dispositifssoutiennent généralement à la fois l’offre et la demande de travail par des mécanismes d’incitations monétaires et non monétaires. L’une des caractéristiques de ces nouvelles politiques, c’est son action à la fois massive et ciblée. Massives parce qu’elles mobilisent un budget sans précédent et que le nombre de personnes touchées par ces nouvelles mesures est beaucoup plus importantqu’auparavant. Ciblées parce qu’elles concernent les bas salaires et prennent en compte le niveau des rémunérations.


I- Le nouveau visage du chômage

Les raisons de la mise en place de nouvelles politiques de l’emploi tiennent avant tout aux grandes évolutions du chômage depuis les années 60 et aux analyses qu’on en a faites.
Les théories expliquant ces phénomènes ne sont ni totalementmacroéconomiques ni totalement axées sur les différences institutionnelles. Car le nouveau chômage qui se caractérise par une augmentation régulière et par sa persistance à un niveau tendanciel élevé est repérable dans beaucoup de pays du monde. Ces théories donnent souvent un fondement microéconomique au chômage, comme le fait la théorie du chômage structurel de Milton Friedmann représenté par le modèleWS/PS.
Une nouvelle génération de théories expliquent ces nouvelles caractéristiques du chômage par une défaillance du processus d’appariement ce qui permet entre autres d’expliquer pourquoi une situation de pénurie dans certains secteurs peut coïncider avec une situation de chômage dans d’autres secteurs. Au total pour les économistes si le chômage est aussi élevé c’est parce que ce niveauélevé produit des effets positifs.
Les nouvelles caractéristiques du chômage expliquent les changements de politique de l’emploi.
- Il s’agit tout d’abord de la durée du chômage qui s’est sensiblement accrue depuis et qui témoigne de la difficulté qu’ont les chômeurs à retrouver un emploi. C’est à cause de cette durée qu’on a un chômage structurel élevé (en effet plus la durée du chômageaugmente et plus l’employabilité du chômeur baisse.).
- Depuis quelques années la frontière entre emploi et chômage s’est distendue. On a en effet une multiplication de situations nouvelles proche de la frontière entre inactivité, chômage et emploi. C’est le halo du chômage. Le chômage devient de plus en plus difficile à définir.
- Enfin une autre permanence autour du chômage est repérable :l’inégalité face au chômage diffère selon le sexe, l’âge, le lieu de résidence et la catégorie socioprofessionnelle ce qui peut être une explication de plus de la diversité des nouvelles politiques de l’emploi. Ces nouvelles permanences constituent les caractéristiques structurelles du marché du travail. Cependant on peut, depuis les années 90, repérer des changements sur le marché de l’emploi.Il y a eu trois grandes ruptures sur le marché de l’emploi.
- Depuis les années 90, le chômage structurel est en baisse comme le montre les diverses études statistiques et le modèle WS/PS.
- De plus, le ralentissement du gain de productivité du travail, au début des années 90, a montré qu’il y a eu une hausse de la création d’emplois pour un rythme de croissance égale. C’est l’enrichissement dela croissance en emploi.
- Enfin, depuis les années 90, on observe une remontée de l’emploi peu qualifié avec une hausse effective dans tous les secteurs d’activité et pour tous les statuts, quelle que soit la définition prise pour le travail peu qualifié.
Ces trois ruptures coïncident avec la rupture occasionnée par les nouvelles politiques de l’emploi.


II- Les subventions aux...
tracking img