Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1395 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La crise financière mondiale

Faillites bancaires, des milliards de dollars envolés, une croissance mondiale en berne, des gouvernements impuissants, tel est l'image du capitalisme mondial qui vie depuis 2007 les plus sombres heures de son histoire.
Cela fait bientôt 3 ans que le mot « crise » est dans les esprits de chacun, visible et ressentit par tous.
Savons nous seulement ce qu'ellesignifie vraiment, quel est son histoire et si nous nous en sortirons ?
Nous ferrons dans cette partie une explication claire et précise de la crise financière mondiale.
Nous découperons alors son histoire en différente étapes significatives, nous verrons comment d'une crise américaine nous somme passée à une crise mondiale. Pour finir, nous nous poserons la question de savoir si nous somme dans unepériode de dépression ou de récession.

Une crise financière qui touche en 2007 «la plus grand puissance mondiale»: les États unis.
Durant l'été 2007 les États Unis souffrent de la crise des «subprimes» : une crise qui touche plus particulièrement la classe moyenne américaine. En effet les « subprimes » sont des prêts hypothécaires prévus pour cette classe sociale, contrairement à des prêtsnormaux ( un individus qui veut acquérir un bien peut emprunter en fonction de son salaire et de sa capacité à rembourser ), ceux ci permettent d'emprunter le montant que l'on veut peut importe le salaire et la capacité à rembourser cependant le bien que l'on acquière est mis en garantie ( si les individus ne peuvent rembourser leurs prêts, la banque reprend le bien et le revend) . Ces nouveauxprêts ont permis à de nombreuses familles ayant un revenu faible d'acheter une maison ou autres biens qu'ils n'auraient pas pu faire avec les prêts normaux . C'est une avancée sociale et économique dont les usa sont fières. Seulement , quand les prix immobiliers baissent en 2007 les banques se rendent comptes qu'ils vont perdre beaucoup d'argent: une personne ne rembourse pas son prêt , la banquereprend la maison et la revend , hors le prix de revente est beaucoup plus faible que le prêt contracté. La crise des subprimes est donc la crise des banques qui ont fournit un très grand nombre de ce type de prêts et la crise des individus ayant contracté ce type de prêt et qui se retrouvent sans rien faut de ne pas pouvoir rembourser leurs crédits.
Une crise qui à touché les marchés mondiaux.Pour tenter de limiter les risques de ces crédits d'un nouveau genre, les banquiers ont eu recours à la titrisation. Ils ont transformé ces emprunts en titre sur les marchés boursiers. Concrètement, si un particulier emprunte 1000 euros, il doit en rembourser 1200 euros à la banque avec les intérêts. Pour gagner plus rapidement de l'argent, les banques ont émis des titres de dette, c'est-à-dire unpapier donnant droit à ces 1200 euros. Ces titres de dette se sont échangés sur les places boursières. 
Quel est l'intérêt pour les acheteurs de ces titres ? Si l'acquéreur achète son titre à 1100 euros, il sait qu'il a la garantie de recevoir 1200 euros. Or, à partir du moment où celui qui doit rembourser l'emprunt pour l'achat de sa maison ne peut plus payer, le titre n'a plus aucune valeur. Cesont ces montages financiers complexes qui expliquent la chute de la bourse car toutes les banques étrangères, notamment européennes, se sont aperçues qu'elles possédaient des titres de subprime qui ne valaient plus rien. Tout le monde en avait mais personne ne savait vraiment combien.
Une crise qui commence à se faire sentir par les banques.
Au départ les banques se voulaient rassurantes enaffirmant ne pas avoir fait des investissements risqués mais se rendent compte qu'elles possèdent des subprimes.La panique gagne alors les marchés car plus personne ne se sent à l'abri. A partir de là, les banques vont se méfier les unes des autres et ne plus vouloir se prêter de l'argent entre elles. Cette crise de confiance des marchés interbancaires va entraîner la faillite de certaines...
tracking img