Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1204 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE

« L'ACCOMPAGNEMENT
D'UNE MERE »

INSTITUT SAINT SIMON
année 2010 / 2011

« L'accompagnement d'une mère »
Témoignage et questionnement

Docteur F, cardiologue puis aujourd'hui pneumologue. Il s'est intéressé à la médecine chinoise, à la psychologie humaine et a obtenu un diplôme de psychosomatique.

LE LIVRE

Le docteur F, nous raconte dans cet ouvrage,le long chemin de silence auquel il a été confronté lors du coma de sa mère.
L'auteur retrace la vie de sa mère et de leurs relations pour arriver au jour où elle est atteinte brutalement, d'un accident vasculaire cérébral grave qui la plongera dans un coma qui la conduira, quatre semaines plus tard à « naitre au ciel¹ »
Il nous décrit, avec pudeur et intimité, a traers des yeux d'enfant et demédecin, les moments passés auprès sa mère, dans un journal, qu'il à écrit à son chevet. Il nous fait part de son vécu sur l'accompagnement au seuil de la mort, Les moments intenses qu'il vivait à ses côtés, dans le silence, la solitude, mais persuadé que cette accompagnement était mutuel.

¹Expression, dans l'orient chrétien, qui prévaut pour désigner le moment de la mort.

Laprofession

(…) « Ce furent des chutes successives qui, un jour, décidèrent pour elle, (...)l'entrée dans une maison pour personnes âgées. (...)Après la contrariété, le miracle advint : ce fut une résurrection...»

L'auteur nous explique la déchirure pour sa mère de quitter son domicile. Plus son état de santé se dégradait, plus la solitude, l'isolement s'installait et le placement devenaitinévitable. Contre toute attente, l'entrée en institution fut pour sa mère une « renaissance ».
L'emménagement en maison de retraite n'est pas sans incidence dans la vie d'un individu. Elle est généralement vécu comme un choc, une solution imposée à la personne car son état de santé ne lui permet plus de rester à son domicile. De plus, cette décision est souvent prise dans l'urgence donc non préparéepour celui qui est confronté au placement.
La personne va devoir faire le deuil de son logement, de ses habitudes, de ses repères... Sa vie va être réorganisée... C'est pourquoi, notre rôle est très important dans l'accompagnement des nouveaux résidents et de leur famille. L'auteur, nous fait part du sentiment de sa mère, qui semblait vivre une « résurrection ». Le premier contact est primordialpour le bien-être de la personne. Prendre du TEMPS ; du temps pour l'écouter, et connaître ses habitudes, ses loisirs..., du temps pour l'installer dans ses nouveaux « appartements », du temps pour la présenter aux autres résidents. Être juste présent si elle en ressent le besoin. Ses premiers jours dans l'institution doivent se faire en douceur, même si son entrée ne l'a pas été. C'est pourquoi,l'auteur emploi le mot « résurrection », car, toutes les étapes d'intégration ont été respectés et la personne à pu trouver de nouveaux repères, une nouvelle vie faite de rencontre, de communication et surtout de respect de la personne.

« (…) assise devant son lavabo et sa glace. Elle se coiffe. Ce n'est plus l'expression de sa coquetterie, abandonnée depuis longtemps. Mais celle de sa dignité: être propre, être nette, être tenue. »

La dignité, la présentation, l'apparence qu'on laisse paraître, est l'image que l'on donne de nous, notre reflet, notre vie. Pour les personnes âgées, parfois dépendantes, l'aspect esthétique n'est plus indispensable, mais l'aspect physique reste primordial.
Dans notre profession, nous devons parfois, agir pour la personne, quand son handicap ou sonétat de santé ne lui permet plus de décider. De plus, nous devons lutter contre le laisser-aller dont sont souvent victimes les personnes âgées dans les institutions. Il est important, même en cas de grande dépendance, d'être en accord avec les habitudes de vie des personnes. De proposer des vêtements en accord avec les saisons, de les accorder entre eux, de proposer un rendez-vous chez un...
tracking img