Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2850 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ES1

FICHE DE LECTURE
Jean Cartry
Cahier du soir d’un éducateur

Année scolaire 209/2010 Mai 2010
Sommaire

INTRODUCTION

I. PRÉSENTATION DE L’AUTEUR
II. PRÉSENTATION DE L’OUVRAGE
III. CHOIX D’UN CHAPITRE ET RÉSUMÉ DE CELUI-CI
IV. COMMENTAIRE PERSONNEL DU CHAPITRE
V. ILLUSTRATION CLINIQUE

CONCLUSION

INTRODUCTION

J’ai choisi celivre « Cahier du soir d’un éducateur » qui ne figure pas dans la liste d’ouvrage prescrit. Car on me l’a offert et il entrait dans le contexte de travail que l’on nous proposait. Par ailleurs, j’ai choisi cet ouvrage car je souhaitais me plonger dans le vif du métier. A travers ce récit d’histoires, de quotidiens, de mots d’enfants, d’actes d’adolescents, je voulais me sentir « éducatrice » àtravers leur histoire. Et je n’ai pas été déçue. En ouvrant les premières pages de ce livre, j’ai découvert un milieu agréable, chaleureux, parfois brutal, teinté de colères de morts, d’angoisses, mais baignant dans une atmosphère apaisante, sécurisante, tout simplement vivante. C’est à travers le caractère de cet homme que je me suis si bien reconnue. Pour que mes propos soient plus parlants, jevous propose de traverser avec moi cet ouvrage…

I. PRÉSENTATION DE L’AUTEUR

Jean Cartry est un éducateur spécialisé, comme sa femme Janine, avec qui il anime depuis 1946 une famille d’accueil spécialisée. Cette famille « thérapeutique » reçoit plusieurs enfants confiés par le service de l’aide sociale à l’enfance.
Jean Cartry est l’auteur de :
* Les parents symboliques paru en 1985 auxéditions Dunod
* Petite chroniques d’une famille d’accueil en 1998 aux éditions Dunod
* Tony la carence : approches cliniques et psychopédagogique en famille d’accueil en 1988 aux éditions Dunod
* Les parents symboliques 2ème édition en 2004 aux éditions Dunod

Dans ses ouvrages, Jean Cartry nous fait partager le quotidien d’une famille d’accueil, celui d’éducateurs prenant encharge dans le cadre de leur propre famille, des enfants des adolescents, en grande carences affectives.
C’est avec l’appui de Marcel Mauss et de «  essai sur le don » que Jean Cartry commence son ouvrage. Nous sommes en janvier 1998, c’est le premier exemple sur lequel je peux m’appuyer pour vous expliquer le « fonctionnement » de ce cahier du soir. Il est très fréquent dans cet ouvrage quel’auteur s’appuie sur un grand nombre de ses lectures, qu’ainsi il nous fait partager. J’ai trouvé cette méthode fantastique. Ainsi j’ai pu découvrir des théories et des auteurs aux pensées indispensables à connaitre dans mon futur métier.

Des citations semées sur un chemin du savoir, parfois des pensées vieilles comme le monde que l’on aurait tendance à trop vite oublier, et qui s’avèrent se vérifiertoujours aujourd’hui. Des théories universelles simples, des petits détails que l’on oublie, submergé par le quotidien. Cela fait du bien de dépoussiérer les vieux livres afin de s’avoir que d’autres avant nous se sont posé les mêmes questions. J. Cartry ne semble jamais avoir oublié les prédécesseurs de son métier, les chercheurs de vérité, les praticiens de la relation humaine. Il aime leslivres.
« Le livre est un objet puissamment érotique : froissement soyeux des pages, grain du papier sous la main, odeur fanée d’un livre ancien, acidité d’un livre neuf, volume qu’on sert contre soi, qu’on ouvre comme un fruit » nous écrit-il un soir dans son cahier. Oui Jean Cartry aime les livres et s’est nourrit d’un Panthéon d’auteurs privilégiés. Ainsi au fur et à mesure il évoquera Mauss,Dolto, Winnicott, Freud, Rimbaud, Saint Exupéry et bien d’autres encore.

II. PRESENTATION DE L’OUVRAGE

Cahier du soir d’un éducateur spécialisé publié en 2004 est le dernier ouvrage de cet auteur. Sous la forme d’un cahier relatant chronologiquement anecdotes, récits de situations, moments de vie. Tout ceci à travers de nombreuses réflexions sur le métier d’éducateur, la société, les...
tracking img