Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1011 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu de l'exposé de Luis Roberto Cardoso

Les différentes approches du droit et de l'égalité au Brésil, aux États-Unis et au Québec

Professeur d'anthropologie a l'Université de Brasíllia au Brésil, Luis Roberto Cardoso et aussi codirecteur du groupe de recherche sur les formes élémentaires de la politique. Il a mené plusieurs études aussi bien en Amérique Latine qu'en Amérique duNord mais aussi en France. Ces études on aboutit a la publication de l'ouvrage Droit légal et insulte morale. Dilemmes de la citoyenneté au Brésil, au Québec, et aux États-Unis. C'est ce dernier ouvrage qui a été l'objet de son exposé dans le cadre de notre cours sur la condition urbaine: ses métamorphoses et ses épreuves.
Cardoso De Oliveira nous a présenté les différentes approches de lacitoyenneté dans trois pays américains
Au Brésil, la population n'est pas très renseignée sur ses droits généraux ou pénaux. En effet, le brésilien accorde plus d'importance a son identité de personne reconnue qu'a ses droits de citoyens.
La reconnaissance de son identité le désir le plus ardent. Ceci peut s'expliquer par une riche tradition philosophique.
Néanmoins cela ne signifie en rien que lasociété brésilienne n'accorde pas d'importance a l'idée de justice, d'égalité. Même étant moindres, les préoccupations sur l'idée de justice n'en sont pas moins présentes. Aussi pour satisfaire les droits des citoyens, la société doit-elle trouver un équilibre entre le respect des droits génériques et la reconnaissance de l'identité.
Cardoso évoque en outre le caractère arbitraire et inégalitairede la société brésilienne dans le fond même si paradoxalement elle véhicule le contraire. Comme le dit Cardoso «l'égalité est traitée inégalement».
Il y a une forte distinction entre sphère privée et sphère publique, si bien que les personnes vivant
dans la rue sont marginalisées et font l'objet d'attaques des plus violentes. Le meurtre d'un indien qui dormait sous un abri de bus a Brasíllia enest une bonne illustration.
On voit bien la difficulté que la société a à respecter les droits de chacun qu'il soit riche ou pauvre et la facilité avec laquelle l'on dénigre, catégorise l'autre.
Cette inégalité est plus forte et révoltante dans le domaine judiciaire. En effet, si dans le monde occidental l'idée de citoyenneté est synonyme d'égalité, au Brésil, les citoyens ne sont pas logés ala même enseigne. Il y a un véritable clivage entre la loi constitutionnelle et la loi pénale.
La constitution de 1988 stipule que tous les citoyens sont égaux, pourtant le citoyen ayant des diplômes universitaires a droit a une prison spéciale durant sa détention préventive. L'autorité n'a pas le droit de le placer dans des prisons communes en compagnie de détenus non instruits, «ordinaires». Deplus, la détention préventive ne peut excéder 30 jours. Tandis que s'il s'agit d'un pauvre illettré, la détention peut excéder deux ans.
Il donne l'exemple d'une dame qui a été accusée a tort de vol dans un magasin et qui a passé plus de deux ans en détention parce qu'étant pauvre.
Malgré tout, le nationalisme brésilien est très fort. Il y a un fort sentiment d'appartenance a la nationbrésilienne et un volonté de l'affirmer dans toutes les communautés.
Le Brésil fait partie des pays émergents. Les inégalités économiques sont parmi les plus élevées au monde. La ségrégation sociale et raciale existe de facto entre les pauvres des bidonvilles et les familles les plus riches, qui se retranchent dans des quasi bunkers pour se protéger de la délinquance, notamment des rapts à Rio de Janeiroet São Paulo.
Même si l'antiracisme et le métissage font partie du nationalisme brésilien, de nombreux préjugés raciaux subsistent.

Aux États-Unis a l'opposé, la préoccupation est forte par rapport aux droits génériques. Durant ces deux années de recherche, Cardoso a officier comme médiateur dans un centre juridique. Les plaintes qu'ils recevaient étaient des affaires de petit envergure.
Il...
tracking img