Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3062 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières

Introduction1
Partie 12
Partie 25
Partie 38
Conclusion9
Bibliographie10
Annexes ……………………………………………………………………………………………………….……11

Bordeaux.1943, une rafle. C’est ainsi que commence le roman de Michelle Maillet L’Etoile noire paru en mars 2006. Une jeune mère martiniquaise est arrêtée avec ses deux jeunes enfants, ils vont être déportés dans un camp de concentration.L’auteur évoque ici un thème très peu connu et souvent occulté des programmes scolaires : la déportation du peuple Noir.
J’ai choisi d’effectuer mon analyse psychosociologique non pas du point de vue des détenus mais du point de vue des soldats allemands. La problématique de cette analyse est comment des soldats allemands ont été amenés à devenir des « bourreaux » totalement soumis à l’autoritéallemande. Dans une première partie nous allons présenter l’ouvrage, son auteur ainsi que des éléments contextuels permettant d’expliquer la situation du livre, dans une seconde partie nous procèderons à l’analyse psychosociologique de l’ouvrage, en nous basant sur l’influence des autorités allemandes sur les soldats nous analyserons quels ont été les processus de persuasion des autorités allemandes àl’égard de ces soldats et comment ces derniers se sont-ils soumis à cette autorité à travers l’expérience de Stanley Milgram sur la soumission à l’autorité. Enfin dans une troisième et dernière partie nous apporterons des réflexions personnelles sur l’œuvre de Michelle Maillet.

En 1789, l’Assemblée nationale reconnaît et déclare dans le premier article de la Déclaration des Droits de l’Homme et ducitoyen « les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. » Jusqu’en 1948 cette protection ne s’appliquait qu’à l’Etat Français.
En janvier 1939 dans un discours, Hitler annonce que « la guerre à venir entraînera la destruction de la race juive en Europe ». L’Etoile noire de Michelle Maillet fait le récitde la vie ou plutôt de l’enfer qu’ont vécu les personnes envoyées dans les camps de concentration et d’extermination sur la base de leur origine, leur religion ou encore leur opinion politique durant la seconde Guerre Mondiale.
Trois ans après la guerre qui a marqué les esprits, les 58 Etats Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits del’homme à Paris.
L’article 2 de cette nouvelle déclaration reprend les principes de la précédente tout en y ajoutant certaines précisions. « Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'originenationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. »
Un nouvel article est également ajouté à cette dernière, l’article 5 «  Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. » On suppose qu’en raison des faits de barbarie qui se sont produits durant ces 6 années de guerre, certains Etats ont vouluprotéger leurs populations de la barbarie humaine par cette Déclaration.

Le roman de Michelle Maillet débute à Bordeaux en 1943. Sidonie est une jeune mère célibataire Martiniquaise qui travaille et est hébergé dans une famille bourgeoise juive. Lors d’une rafle, Sidonie et ses deux enfants Désiré et Nicaise sont arrêtés par les Allemands. Ils sont pris pour des juifs et se retrouvent alors dansl’enfer de la déportation, transportés vers une destination qu’ils ne connaissent pas, dans un train où se retrouvent Juifs, Noirs et opposants politiques. Malgré l’odeur, le froid, le manque d’eau et de nourriture, Sidonie tentera de garder espoir. Le train les mènera finalement au camp d’Auschwitz, à leur arrivée les hommes et les femmes sont séparés, son fils Désiré lui est enlevé et...
tracking img