Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1683 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Présentation de l’œuvre et des auteurs 3
Thème et problématique 4
Résumé synthétique du livre 4
Ressenti personnel sur l’ouvrage 7

Présentation de l’œuvre et des auteurs 

Sportifs en danger, la condition des travailleurs sportifs, « Editions du croquant », février 2008 est un ouvrage sociologique[1] né de l’association de deux auteurs, Sébastien Fleuriel et Manuel Schotté.Ces derniers sont à la fois sociologues et maîtres de conférences à l’Université Lille 2, mais aussi membres du centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS-CNRS). Basé sur des données sociologiques diverses, ils nous invitent à découvrir la « face cachée » des conditions de vie et d’emploi de nos sportifs de haut niveau français. Production engagée en faveur dessportifs, cet ouvrage se pose en livre « outil » pour toutes personnes souhaitant remédier aux problèmes de reconnaissance d’un statut de « travailleur » des sportifs.

Sébastien Fleuriel n’en est pas à son coup d’essai en matière de rédaction d’ouvrage sociologique puisqu’il est l’auteur de Le sport de haut niveau en France. Sociologie d’une catégorie de pensée, Grenoble, PUG, 2004 et plusrécemment en collaboration avec J-M Faure de Excellences sportives. Economie d’un capital spécifique, Bellecombe-en-Bauges, Editions du Croquant, 2010. Par ailleurs, les deux rédacteurs étant chercheur au CERAPS, ils sont tous deux à l’origine de nombreux travaux et publications dans des ouvrages ou revues sur différents thèmes (« reconversion des sportifs de haut-niveau », « travail et emploisportif », « sport, immigration et nation »…).

Thème et problématique 

Les deux auteurs abordent à travers cet ouvrage un thème rarement abordé, peu exploité et mal connu du grand public, tant le statut de sportif de haut niveau reste mal interprété, de part le fait d’une image du sportif « idéalisée ». Les conditions sociales et d’emploi des sportifs sont en effet le moteur de cet ouvrage.Ils s’intéressent au traitement du sportif et sur les acteurs qui jouent un rôle prépondérant dans l’établissement des conditions dans lesquelles évoluent ceux-ci. Le but de ce livre est de faire opposition aux publications classiques sur le sport, trouvées dans les rayons des librairies, alternant entre deux modèles, celle de la fable ou celle de la critique radicale. Il a pour but de mettre à jourles réalités de la vie au quotidien du sportif de haut niveau.

Le problème majeur soulevé dans cette étude par Sébastien Fleuriel et Manuel Schotté est de montrer comment le mouvement sportif français et les promoteurs du spectacle sportif fragilisent dans leur propre intérêt les conditions de vie et de pratique des sportifs en leur écartant et leur occultant la possibilité de connaîtrele statut de « travailleur ».

Résumé synthétique du livre 

Les deux auteurs se sont basés sur un plan en trois parties afin de répondre à leur problématique. Basés sur plus de 70 références sociologiques sur les conditions des sportifs d’élites, ils ont constitué un véritable dossier accablant sur « l’exploitation » des sportifs par les dirigeants et promoteurs du sport.

SébastienFleuriel et Manuel Schotté commencent leur ouvrage par une introduction dans laquelle ils justifient le titre de l’ouvrage en montrant que la plupart des sportifs sont loin d’être le reflet de l’image des sportifs les plus reconnus afin d’ « affranchir » le statut de sportif de son image idéalisée. Ils posent ensuite le constat qu’il existe « deux fronts de fragilisation », les dirigeants du mouvementsportif et les promoteurs du « Sport Spectacle », qui condamnent le professionnalisme du sportif sous couvert d’intérêts propres. Ces deux constats seront étoffés d’ailleurs dans la première et la seconde partie du développement.

Les auteurs s’attèlent donc ensuite à présenter la position des dirigeants sportifs français, surnommés ici « les gardiens du temple ». Après un bref retour sur...
tracking img