Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1225 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture n°1 : Qu’est ce que la sociologie ? De Norbert Elias.

Grand penseur de la société moderne, incontournable dans l’apprentissage de son étude, mais également inclassable, Norbert Elias s’est intéressé aux disciplines que sont la philosophie et la sociologie. Issu d’une famille juive plutôt aisée Elias nait en Allemagne en 1897.
Ses parents s’intéressant de près à lapsychanalyse, il se livrera lui-même très rapidement à l’analyse de cette société complexe, en pleine transformation de ce début de XX siècle.
Envoyé sur le front en 1915, il travail ensuite en tant qu’infirmier. Ainsi au sortir de la guerre il entreprend des études de médecine mais les abandonne rapidement au profit de la philosophie. En 1924 il obtient son doctorat, étudiant auprès de fidèles à lapensée de Weber. Mais en 1933, lors de l’ascension d’Hitler au pouvoir il est contraint à l’exil, il arrête ses études et se réfugie successivement en Suisse, en France et en Angleterre ou il entame la rédaction de l’une de ses œuvres majeures sur le Processus de Civilisation . En 1954 il obtient son premier poste d’enseignant (sociologie). Enfin en 1975 il quitte Londres pour Amsterdam où il devientpeu à peu célèbre et reçoit le prix Théodore-W-Adorno en 1977.Il entame alors la période de son écriture la plus productive, pour s’éteindre en 1990.

Publié pour la première fois en 1970, Qu’-est-ce que la sociologie ? , comme la plupart des ouvrages de Norbert Elias ne connait un succès que bien après sa publication. Ainsi il est traduit en français seulement en 1981, puis réédité en 1991.Lorsque ce livre est écrit c’est durant la guerre du Vietnam, en pleine Guerre Froide. Période très significative, la Guerre Froide illustre le XX siècle, déchiré par deux guerres, le XX a vu paradoxalement le développement fulgurant de nouvelles technologies (armements, communication, médecine) parallèlement à la preuve d’un extraordinaire obscurantisme quant aux moyens d’œuvrer pour la paix, àl’avancée dans la connaissance de l’homme de lui-même et des moyens de satisfaire son bien-être dans la vie en société.

Dans son introduction à Qu’-est ce que la sociologie, Norbert Elias s’attache d’abord à redéfinir la sociologie et son objet.
-Problème : la conception que l’homme a généralement de la société ne permet pas d’appréhender correctement la sociologie, l’homme ayant souvent tendance àconsidérer les autres individus ou organisations comme opposés à lui-même (opposition individu-société, le « Moi » séparé des formations sociales).
- Cause de la construction de ce mode de pensée erroné : constitution du langage.
Exemple : Mise sur le même plan d’une famille, d’une maison ou d’un rocher.
-Société considérée alors comme un objet immobile, donc nécessité de modifier notreconception de celle-ci et de la relation que nous entretenons avec.
-En réalité, selon, l’auteur, la société est le fruit d’interconnexions et de relations d’interdépendances humaines reposant sur un équilibre des forces variable.
Exemple : une école ou un village n’ont pas d’existence extérieure aux réseaux d’individus qui les composent. Pour comprendre l’objet de la sociologie il est doncessentiel que de savoir se placer comme un homme parmi d’autres.

-Rôle de la sociologie : mieux comprendre, mieux expliquer les problèmes sociaux afin de pouvoir les résoudre plus efficacement.
-Problème : (lié au premier) deshumanisation des formations humaines (« Métaphysique de la formation sociale »), Bornage de la pensée sociologique aux limites du langage.
-Cause : passage del’explication naïve (Magico-mystique) des phénomènes physiques chimiques du Monde à une explication scientifique rationnelle. Tendance a la «  scientification » amène l’application à l’étude des relations sociales, vocabulaire, mode de pensée crées lors découvertes scientifiques. Thermes inadaptés perpétuent incapacité à la résolution des problèmes sociaux. Non évolution de la pensée du langage...
tracking img