Fiche e4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1230 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BTS mai 2010 [corrigé officiel] A- DOCUMENT DU MINISTÈRE :

PREMIÈRE PARTIE : SYNTHÈSE Problématique : Le corpus pose le problème des difficultés de la transmission culturelle entre les générations. Dans quelle mesure peut-on franchir ces difficultés ? Questions : Quelles conditions rendent possible cette transmission ? Quels risques court-on à voir celle-ci se dégrader ? Pourquoi est-ce unenécessité ? Le candidat peut organiser la synthèse des documents autour des enjeux suivants :    I  Les difficultés de la transmission culturelle entre les générations : 1 )   Ruptures prévisibles d’ordre psychologique : difficultés de communication entre l’adulte et l’adolescent (doc. 1), volonté du jeune de ne suivre que sa propre expérience (doc. 2). Ruptures et blocages d’ordre social :importance du milieu d’origine qui détermine notre rapport à la culture (doc. 3). 2) Nouveau rapport au temps : rapidité des changements de société qui accroît le fossé entre les générations. À l’inverse, allongement de l’espérance de vie qui remet en question la fixité des repères (doc. 2). Déphasage des parents par rapport à leurs enfants : repli dans la mémoire contre une fuite en avant dans le présentimmédiat ou un futur (doc. 2 et 4). 3) Fragilisation des modes de transmission traditionnels : place relativisée de la transmission scolaire, dont le refus est pallié par une approche ludique (doc. 1), rôle grandissant de la télévision que signale la multiplication des antennes dans le dessin (doc. 4), hégémonie d’autres cultures, qui éloigne de sa propre culture [ici, le hamburger] (doc. 4). 4)Évolution de la notion même de culture : notion de contre-culture, repli entre pairs (doc. 2), langage codé réservé au groupe (doc. 4).   II Les effets négatifs de l’absence de transmission : 1) Pour les jeunes générations, risque d’un appauvrissement identitaire et culturel : langage appauvri et mécanique du fils Victor Eliot Johns (doc. 1), l’homme privé de culture qui est séparé de la mémoire del’humanité (doc. 3), parole des deux jeunes qui trahit une absence de repères (doc. 4), risque de n’avoir plus à se révolter et à se construire en opposition aux générations antérieures (doc. 2). 2) Risque de retrait chez les parents : une certaine absence soit par doute [culpabilité d’ordre historique] soit par démission ou prudence [ne transmettre que la liberté de se déterminer] (doc. 2), aucunadulte présent comme si le champ de la mémoire était abandonné (doc. 4).   III Nécessité de partager une même culture entre générations : 1) Contexte favorisant le legs patrimonial : accès des jeunes générations à

des musées (doc. 1), inscription de l’événement dans la cité grâce au monument [ici, monument aux morts] (doc. 4). 2) Devoir de transmettre : héritage entre les générations qui nepeut pas se réduire à la seule dimension économique (doc. 3), devoir de ne pas démissionner et d’assurer cette transmission d’ordre culturel (doc. 2), nécessité de passer par l’éducation pour transmettre ces codes culturels (doc. 1 et 2), investissement du père dans son rôle de pédagogue (doc. 1).    IV L’art et la culture comme dépassement des conflits intergénérationnels : 1) Un dépassement desconflits entre générations : pérennité de la culture qui excède le temps de chaque génération (doc. 1 et 3). La notion d’héritage ne peut pas se limiter à la dimension biologique : elle touche l’universel (doc. 3). 2)  Un héritage qui s’enrichit dans la transmission même : la transmission culturelle n’asservit pas puisque le regard critique porté sur elle est justement ce qui l’enrichit (doc. 3),liberté de choisir des œuvres en fonction de ses goûts et des impressions (doc. 1). 3)  Forme de communion des générations à travers la beauté des œuvres et des couleurs : devoir scolaire prétexte à une rencontre entre les générations autour des œuvres, à un regard partagé (doc. 1), lien entre les vivants et les morts [cf. Le Don des morts] qui constituent la communauté universelle (doc. 3).  ...
tracking img