Fiche francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2288 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier sur l’ingénu :

Introduction :

- Roman d’apprentissage / historique / sentimentale
- Société su 17e siècle
- Conte mixte : deux époques, deux sociétés, questions nature / culture
- Dénonciation des persécutions religieuses du 18e siècle

I. Les lumières et les philosophes :

Définition :
- Mouvement européen
- But : éclairer le peuple, sortir del’obscure, lutter contre la superstition / fanatisme
- Remet en cause l’autorité monarchique et religieuse
Diffusion :
- Bourgeoisie
- Grace aux bibliothèques et salon de la culture
- Influence Newton
- Développe astronomie et chimie
- Projet encyclopédique : Diderot et Dalenbart (1751/1772)

II. Voltaire (1694/1778)

- A passé plusieurs années à laBastille
- Fréquente philosophe et savants anglais
- S’exile en Allemagne
- Revient à Paris en 1778
- Déiste, refuse dogme, culte, révélation

III. Influence de l’Ingénue

• Le roman d’aventure (Robinson Crusoé)

- Roman polisson et libertin
- Publié clandestinement en 1767 sans nom d’auteur
- Seul conte de Voltaire qui se déroule en France

Texte 1 :Pages 41 à 43

- Un conte dans un univers historique bien précis.
- Comment l’incipit un récit satirique ?

I. Ancrage temporel et spatial de l’Ingénue

- Ni exotuque ni merveilleux, c’est un étranger qui vient dans le monde Européen
- L’histoire commence le 15 Juillet 1635.
- Personnage historique : le père Lachaise
- On parle de questions religieuses : Editde Nantes

II. Un conte merveilleux ou une histoire véritable

- Voltaire veut faire croire un rapport à l’histoire en mentionnant « histoire véritable »
- Cadre réaliste, dates précises, référence au Canada Français.
- Style simple : narrateur omniscient
- Imparfait de description dominant forme traditionnel d’incipit
- Enchainement de la description des personnages- Commence sous la forme d’un conte « Un jour… », Comme « il était une fois … »
- Voltaire parodie l’évangile de Matthiew ou la foi déplace des montagnes

( Voltaire prend l’expression biblique au pied de la lettre

III. L’incipit d’un récit satirique

- L’Irlandais de nation saint de profession, parallélisme et alexandrin = décalage et ironie
- Eloge du prieur, ilmontre les d’églises comme « buvant trop » lisant des textes comique et comme ceux de Rabelais
- Voltaire tourne au ridicule son célibat
- « conservation de la fraicheur » parait laudatif mais c’est comique lorsqu’il ajoute « à l’âge de 45 ans »
- « Hélas » est un topo du discours pathétique

IV. Planter les jalons dans l’intrigue

- Dates : « en l’année 1689, le 15 Juilletau soir »
- « par les iroquois » introduit le thème du sauvage, présenté comme violent
- Personnage = inadaptation loi et règles sociales
- La rudesse des anglais est différente de la politesse du Huron
- Symbole de la supériorité et originalité

Texte 2 : Page 87 à 88

- Situer le texte
- Comment l’ingénu concilie-t-il bon naturel et éducation pour devenirphilosophe ?

I. Enfermement et réflexion sur l’homme

- Conversation sur la liberté et la providence
- « Citation » du précepte Pascalien (critiqué par Voltaire)
- Injustice des lettres de cachet
- Larmes soulagentes : machine cohabite avec âme
- Machine de la providence

II. Emprisonnement injuste

- « me ravir » : désigne l’aspect de l’injustice
-Sans aucune formalité de justice
- « Quoi ? Le bien le plus précieux ! » : montre l’ampleur de ce coup bas
- Fuir l’explication pas « liberté » montre l’injustice de la lettre de cachet et la facilité de son utilisation 
- « Malheureux (…) à cause du pape » : critique de la religion

III. Occasion d’apprentissage de discussion, d’amitié et d’échange

- Action situe à la...
tracking img