Fiche genet - les bonnes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (721 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les bonnes - Jean Genet

Au début : la pièce s'ouvre avec Solange et Claire, les deux soeurs, servantes de Madame. C'est le soir, elles s'amusent à se déguiser : Solange joue le rôle de sa soeurcadette ie. Claire, et Claire prend les manières de Madame dont elle exagère la gestuelle. Thèmes : la grossièreté symbolisée par les gants en caoutchoucs avec lesquels Solange croit pouvoir séduire lelaitier. Solange c'est la cuisinière qui s'occupe de Madame. Or ''tout ce qui vient de la cuisine est crachat'', elle est souillée.

Thématique de la saleté, du crachat : Jean Genet nous montre icila saleté des gens dans leur intimité. Impression d'immondicité et de puanteur ''vous êtes hideuse, ma belle''. ''Tenez vos mains loin des miennes, votre contact est immonde''.
En permutant leursidentités par un jeu de rôle, les 2 soeurs mettent à distance leur être, leur identité pour nous montrer le caractère nauséabonde de leur être. Paradoxalement, c'est en quittant sa propre identitéqu'on arrive à mieux imaginer son être : ''Madame me comprend à merveille. Madame me devine''(Solange jouant le rôle de Claire s'adresse à Claire, ainsi Claire peut mieux se ''deviner'' elle-même) Claire,en prétendant être sa Maîtresse s'adresse à Solange en ces termes : ''depuis le début tu m'injuries, tu cherches l'instant de me cracher à la face''.

Elles se disent ce qu'elles n'oseraient pasfaire en réalité. Cette mise en abyme permet un exercice amoral de l'imagination (c.f. Spinoza et les ''décisions libres et les décisions imaginaires'' => leur comportement dépasse les normes sociales,elles détruisent les barrières entre maître et servant et se libèrent du poids des conformismes. Leur action n'a pas de prise sur la morale quotidienne (langage débridé, violence verbale...)déception de l'imagination : à chaque fois qu'elles se mettent à jouer cette petite scénette, elles n'arrivent jamais à conclure le dénouement à savoir : étrangler la maîtresse jouée par Claire.

Malaise...
tracking img