Fiche - la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1154 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 :
La mondialisation

La mondialisation se marque par accroissement des échanges (marchandises, services, capitaux). Engendre homogénéisation des cultures, des modes de vie, prises de décisions à échelle internationale. Touche inégalement la planète, est contestée sur certains points.
I La réalité de la mondialisation
A. L’accroissement des échanges
Phénomène datant de l’âgemoderne, « économie-monde » (F. Braudel). Relations économiques augmentent sans cesse depuis. Industrialisation et révolution des transports au XIXe siècle le renforcent. Au XXe, remise en cause da mondialisation d’avant 14 du fait des guerres, crises. Première accélération de la mondialisation après la guerre avc le GATT et une autre ds les années 80-90 avc le libéralisme, fin du communisme.
Leséchanges de marchandises
Se font dans le cadre de la Triade (Etats-Unis, UE, Japon). Europe = première région exportatrice car très tournée vers extérieur, industrialisée depuis lgtps et une grosse partie est exportée entre ses pays. Depuis 40ans, Asie = très forte croissance industrielle : Chine « l’atelier du monde », l’Inde, les NPIA. Nbx échanges entre pays asiatiques.Amérique du Nord : peu d’exportations car pop assez limitée, certaine désindustrialisation. Balances commerciales déséquilibrée entre membres da Triade. Américains très endettés, exportation de denrées agricoles & produits manufacturés du Nd vers Sud, importation du Sud de ressources naturelles, énergétiques, produits manufacturés.Afrique à l’écart des échanges.
Amélioration da logistique, des ports (Singapour, Japon). Container facilitent transports.
Les capitaux
Concernent avant tout la Triade. New-York = première place boursière car dollar est la monnaie des échanges internationaux, nbx sièges de firmes, fonds de pension. Bourse de Tokyo importante. Domination de la Triade mais 4 exceptions à celle-ci : Sao Paulo,Mexico, Johannesburg, Mumbaï. Financiarisation de l’éco mondiale car flux de capitaux changent l’état éco des Etats. Pays débiteurs (endettés) : Etats Unis, et créanciers : Chine (balance excédentaire). Equilibre économique da planète fragile, facilités de finance entrainent spéculation.
Les services
Brevets, propriétés intellectuelles, contrats d’assurance etc.
B. Les flux humains
2types : migrations permanentes et migrations saisonnières (tourisme). Migrations du Sud vers le Nord importantes, se dirigent vers Europe occidentale, Amrc du Nord, s’internationalisent = migrations économiques (amélioration des conditions de vie), de travail, et qlq réfugiés. Migrations Sud-Sud : Moyen-Orient pour le pétrole, pop venant de l’Asie Occidentale ou du monde arabe. Afrique peu développéemais pays d’accueil pour réfugiés. Migrations Nord-Nord : UE vers EU pr tenter leur chance, pop d’Europe du Nd vers Sud. Concernent avt tout jeunes et retraités.
Le tourisme international
Phénomène massif, augmente par la hausse des revenus, du niveau de vie, da démocratisation des transports, des congés payés, et l’aménagement de sites touristiques. Bassin Méditerranéen, Caraïbes et pacifique =gdes zones touristiques. Concerne avt tout Nord-Nord puis Nord-Sud et enfin Sud-Sud (très faible). France = premier pays touristique.
II Acteurs et lieux de la mondialisation
A. Les acteurs
Les firmes transnationales
Contrôlent les 2/3 du commerce mondial et rpst 25% env. du PIB mondial. Wall-Street stores, chiffre d’affaires = PIB de l’Indonésie. Environ 75 millions de pers vivent decelles-ci, ntmt au Japon. Pô mondiale, utilisent tous les potentiels da planète (MO, ressources…) pour produire à moindre coûts, fonctionnent sr structure décentralisée. Les plus importantes viennent des PD, mais aussi qlq des PED. Importations et exportations = srtt FTN, participent à mondialisation des échanges.
Institutions internationales
FMI, banque mondiale, OMC, ONU…
Institutions régaliennes...
tracking img