Fiche lecture bel-ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Bel-Ami de Guy de Maupassant

Fiche de lecture sur le roman Bel-Ami, écrit par Guy de Maupassant

L’œuvre dans son contexte

Guy de Maupassant est un écrivain français, reconnu de son temps et issu d’un milieu bourgeois, né le 5 août 1850, à Tourville-sur-arques en Normandie et mort le 6 juillet 1893 à Paris. Il est l’auteur d’une œuvre littéraire importante, constituée de nombreux contes,nouvelles, chroniques, poèmes, pièces de théâtre mais de seulement 6 romans. Cet écrivain s’intègre volontairement dans un nouveau mouvement littéraire de la fin du 19ème siècle : le naturalisme. Succédant au réalisme et en parallèle de l’existence du romantisme, ce mouvement intensifie la peinture littéraire de l’exacte réalité, dans sa plus haute objectivité en incluant des théories et étudesanthropologiques, afin de récréer un univers identique au nôtre, évoluant au fil de la biocénose humaine. Les naturalistes mettent donc en scène divers personnages-types de la société du 19ème siècle, dans des environnements largement inspirés de leur réalité. L’auteur affirme les écrivains réalistes comme de parfaits « Illusionnistes ».

Malgré sa ferveur naturaliste, il produit des écritslittéraires au connotation fantastique, comme par exemple la célèbre nouvelle : « La Main », publiée en 1883, ce qui induit des doutes sur sa réelle appartenance au naturalisme. Guy de Maupassant a tout de même créé des travaux littéraires naturalistes très intéressants tel que le roman Bel-Ami, publié en 1885. Cette réalisation littéraire se présente entièrement significative du naturalisme, car ellerelate l’ascension sociale d’un pauvre sous-officier parvenant à s’enrichir grâce à son jeu comportemental, son intelligence et surtout la corrélation permanente avec des personnes d’un milieu social plus ou moins élevé. Le personnage principal interagit et prend des décisions avec son espace biologique, ce qui renvoie à l’étude naturaliste.
Résumé de l’action
L’histoire relate de George Duroy,sous-officier d’une vingtaine d’années vivant à la fin du 19 ème siècle, qui après s’être installé à Paris, parvient à monter les différentes échelles grâce ses liaisons amicales et amoureuses et finit anobli, riche et marié à une jeune fille de la haute-société.
Le récit débute d’emblée le 28 juin 1880 à Paris. George Duroy est un séduisant ancien sous-officier d’une vingtaine d’années ayantservi en Afrique, notamment en Algérie. D’origine paysanne normande, il s’installe à Paris après la fin de son service militaire et travaille alors dans une compagnie de chemin de fer en échange d’un maigre salaire.
Pendant son séjour à Paris, il rencontre une jolie prostituée nommée Rachel avec qui il aura une liaison frivole, mais il revoit aussi, lors d’une promenade en ville, un ancien camarademilitaire : Charles Forestier, journaliste de « La Vie Française ». Forestier est d’emblé impressionné par l’assurance, l’ambition et l’éloquence de George et l’invite alors à un dîner mondain. Duroy y rencontre diverses personnes très influentes dans les suites de son avenir : la charmante et perspicace Madeleine, épouse de Forestier; la délicate Clothilde, femme du comte de Marelle par mariagearrangé et sa fille Laurine, qui surnomme George « Bel-Ami » dès la première rencontre et enfin monsieur Walter, riche bourgeois juif, directeur du journal polyvalent « La Vie Française ». Monsieur Walter, touché par l’art rhétorique et narratif de George, l’engage aussitôt pour écrire dans le journal des anecdotes vécues lors de son voyage en Afrique. Duroy devient amant de Clothilde et tente deséduire la résistante Madeleine, qui l’aide à rédiger ses anecdotes suite aux ordres de son mari.
Quelques mois plus tard, Forestier meurt d’une maladie aux poumons. Madeleine et George en profitent alors pour se marier. Ainsi, la dot de sa nouvelle épouse lui rapporte énormément d’argent. De chroniqueur, il remplace son ami décédé et devient alors « chef des Echos ». Par conséquence, Madeleine...
tracking img