Fiche lecture herisson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (978 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture
L’élégance du hérisson de
Muriel barbery.
I-                   Fiche technique. 
Muriel Barbery est née en 1969. Elle est professeur de philosophie et publie son premier romanen 2000, Une gourmandise. Le second, L’élégance du hérisson paraît en 2006 et 346000 exemplaires sont vendus. Il reçoit les prix de Georges Brasseurs en 2006, de Robary International et le prix deslibraires en 2007.
 
II-                Structure et genre de l’½uvre.
C’est un roman au registre réaliste et contemporain. L’histoire se déroule dans le 7ème arrondissement de Paris, 7 rue deGrenelle.
La focalisation est à dominante interne mais ce sont deux personnages qui se livrent individuellement au lecteur. Il y a une alternance du point de vue de l’une puis de l’autre.
 III-              Schéma narratif.
Situation initiale : Madame Michel est la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Paloma a douze ans et habite aussi cet immeuble dans un grand appartement.
 
Elémentperturbateur : A la suite d’un décès la lignée d’une famille de l’immeuble vend leur appartement du 7 rue de Grenelle. M. Ozu, un japonais fortuné s’installe dans cet appartement. Cet homme mystérieuxcombat les piques de la concierge pour découvrir la douceur et le secret de cette femme.
 
Péripéties : Paloma et M. Ozu sympathisent. Ils décident de tenter une approche avec la concierge. Tous deuxse posent des questions à son propos. C’est pourquoi M. Ozu lui envoie Anna Karénine de Léon Tolstoï. Puis il essaye un rapprochement physique en l’invitant à dîner. « Je suis venu vous prier de dîneravec moi demain soir, dit-il. Ainsi, nous aurons l’occasion de parler de nos goûts communs.  »
Paloma décrit la concierge grâce à un proverbe : « Elle a l’élégance d’un hérisson. »
Rencontre entrePaloma et la concierge : « En regardant Paloma avec plus de vigilance, je discerne une acuité tranchante, une sagacité glacée que j’avais prise pour de la réserve, me dis-je, que parce...
tracking img