Fiche lecture le mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (747 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 Le Mal . Arthur RIMBAUD
(extrait du recueil Poésies)

Figure du poète par excellence. Image sage balancée par un ado jeune, vagabond, bohème, fougueux, révolté … Il commence à écrire à 17ans.Élève brillant notamment en latin. Il aime voyager, n'attache pas bcp d'importance à l'argent (du moins au début), rebelle (refuse et conteste l'autorité) qu'on retrouve en partie dans Le Mal, extraitdu recueil Poésies.
→ Sonnet, écrit en Alexandrins (classique) mais qui va se relever contestataire dans son discours. Anti-clérical : religion.

Étude linéaire
Sonnet. Rimes ABAB (croisées).Opposition naturelle entre 2 quatrains et 2 tercets.
2 premiers quatrains, ce qui se passe simultanément sur le champ de bataille et le lieu de culte dans les tercets.
Les deux premiers quatrains :propositions subordonnées.
-> description champ de bataille + églises = liés

vers 1 : allitération en R . harmonie imitative tente de reproduire la mitraille → personnification. Description visuellepresque picturale.
''rouges'' → sang ou coup de feu / donne le ton du poème : dénonce la guerre.
→ Guerre inverse les valeurs , H → objet / objet → H

vers 2 : ≠ infini & mort. '' sifflenttout le jour '' = description sonore & visuelle.
'' tout le jour '' = hyperbole + 1 absolu. Contraste entre vers 1&2 = rouge & bleu. (couleur chaude/couleur froide) nature troublée par laguerre.

Vers 3 : champ lexical couleur pour parler des 2 camps. Allitération en R = accentue la raillerie.
Du Roi = 1 seul alors que il y en a 2 (2 camps) → nprt quel roi se moque de cette situation.Désigne la fonction & l'incarnation du pouvoir / autorité.

Vers 4 : crouler → pas pour des personnes. Déshumanisation des bataillons → comme-ci c'était des objets. Bataillons = déjà en masse +en masse = hyperbole.
Feu = couleur rouge. Bleu ≠ feu = sonore.
Registre épique. Vise à dénoncer la Guerre.

Vers 5/6 : folie épouvantable = péjoratif. Broyer = assez dure comme...
tracking img